Ouvrir le menu principal

Stephan Toscani
Illustration.
Portrait de Stephan Toscani.
Fonctions
Président du Landtag de Sarre
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 21 jours)
Législature 16e
Prédécesseur Klaus Meiser
Ministre de la Justice de Sarre

(9 mois et 12 jours)
Ministre-président Annegret Kramp-Karrenbauer
Gouvernement Kramp-Karrenbauer III
Prédécesseur Reinhold Jost
Successeur Peter Strobel
Ministre des Finances
et des Affaires européennes de Sarre

(5 ans, 9 mois et 23 jours)
Ministre-président Annegret Kramp-Karrenbauer
Gouvernement Kramp-Karrenbauer II et III
Prédécesseur Peter Jacoby
Successeur Peter Strobel
Ministre de l'Intérieur et des Affaires européennes de Sarre

(2 ans, 5 mois et 26 jours)
Ministre-président Peter Müller
Annegret Kramp-Karrenbauer
Gouvernement Müller III
Kramp-Karrenbauer I
Prédécesseur Klaus Meiser (Intérieur)
Karl Rauber (Europe)
Successeur Monika Bachmann
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Sarrebruck (RFA)
Nationalité Allemande
Parti politique CDU
Diplômé de Université de la Sarre
Profession Fonctionnaire fédéral

Stephan Toscani, né le à Sarrebruck, est un homme politique allemand, membre de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) et ministre des Finances et des Affaires européennes du Land de Sarre de 2012 à 2018, ainsi que ministre de la Justice de 2017 à 2018.

Sommaire

Éléments personnelsModifier

Vie professionnelleModifier

Il passe avec succès son Abitur en 1986 à Blieskastel, puis accomplit pendant un an son service militaire. Il entame en 1987 des études supérieures de droit à l'université de la Sarre, qu'il achève cinq ans plus tard par l'obtention de son premier diplôme juridique d'État. Il reçoit le second en 1995 et devient alors fonctionnaire fédéral au ministère fédéral de l'Éducation et de la Recherche à Bonn, entre 1996 et 1999.

Vie privéeModifier

Il est marié, père de deux enfants et de confession catholique.

Vie politiqueModifier

Un cadre régional de la CDUModifier

Membre de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) depuis 1983, il est élu président du mouvement de jeunesse Junge Union (JU) en Sarre dix ans plus tard. Il renonce à ce mandat en 1999, prenant deux ans plus tard la présidence de la fédération CDU de l'arrondissement de Sarre-Palatinat. En 2003, il est nommé secrétaire général de la fédération du parti en Sarre, et occupe ce poste jusqu'en .

Député et ministre régionalModifier

Il est élu député au Landtag de Sarre en 1999 et devient un an plus tard coordinateur du groupe parlementaire chrétien-démocrate. Il est reconduit dans ces fonctions après les élections de 2004. Le , Stephan Toscani est nommé ministre régional de l'Intérieur et des Affaires européennes et abandonne alors son poste parlementaire.

Le , il devient ministre des Finances et des Affaires européennes.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier