Ouvrir le menu principal

Stepan Chahoumian

politicien soviétique arménien

Stepan Chahoumian
Illustration.
Stepan Chahoumian en 1917
Fonctions
Commissaire extraordinaire pour le Caucase
Prédécesseur Poste créé
Successeur Poste supprimé
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Tiflis, gouvernement de Tiflis, Empire russe
Date de décès (à 39 ans)
Lieu de décès Krasnovodsk, Transcaspie
Parti politique Parti communiste de Russie
Diplômé de Université Humboldt de Berlin
Stepan Chahoumian figurant sur un timbre soviétique de 1968.

Stepan Chahoumian (en arménien : Ստեփան Շահումյան ; en russe : Степан Георгиевич Шаумян, Stepan Georgievitch Chaoumian), né le à Tiflis, Empire russe, et mort le à Krasnovodsk, en Transcaspie, est un révolutionnaire bolchévik soviéto-arménien. Son rôle en tant que dirigeant de la révolution russe dans le Caucase lui a valu le surnom de « Lénine du Caucase ».

Bien que fondateur et rédacteur en chef de plusieurs journaux et revues, Chahoumian est surtout connu comme commissaire de la commune de Bakou, un comité de courte durée désigné par Lénine en mars 1918, avec l'énorme tâche de diriger la révolution dans le Caucase et en Asie occidentale. Son mandat en tant que commissaire de la Commune de Bakou a été entaché de nombreux problèmes, y compris la violence ethnique entre les populations arménienne et azerbaïdjanaise de Bakou, mais aussi l'avancée de l'armée turque vers la ville, tout en essayant de répandre la cause de la révolution dans toute la région. Contrairement à beaucoup d'autres bolcheviks au moment cependant, il préférait résoudre bon nombre des conflits qu'il a affrontés pacifiquement, plutôt que par la force et la terreur.

Il était connu par divers pseudonymes, dont « Souren », « Sourenine » et « Ayaks ». Il est contraint à la fuite par la mer Caspienne à la suite de la dissolution de la commune de Bakou. Cependant, lui et le reste des commissaires sont capturés et exécutés par les forces anti-bolcheviques le 20 septembre 1918[réf. souhaitée].

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

 
Monument en l'honneur de Stepan Chahoumian à Stepanavan.