Stationnement en bataille

Le stationnement en bataille est une forme de stationnement, à 90° par rapport à la chaussée, dans laquelle un véhicule vient se garer en marche arrière en s’insérant dans l'espace qui sépare deux autres véhicules garés de la même manière.

Stationnement en bataille à Vienne.
Stationnement en bataille.

Ce mode de stationnement perpendiculaire est ancien et existait déjà à Philadelphie en 1930[1].

L'expression stationnement en bataille' est attestée par un Bulletin municipal officiel de la Ville de Paris dès 1948[2].

La dénomination en bataille ou ordre en bataille existait déjà auparavant. Elle était utilisée par exemple dans l'ordonnance du , où l'ordre en bataille visait à déployer une ligne de front plus étendue[3].

De nos jours, l'expression stationnement en bataille est en phase de devenir désuète, étant remplacée par stationnement perpendiculaire[4] :

  • Le dictionnaire Larousse en parle au passé, assimilant d'ailleurs en bataille à en épi[5].
  • Dans l’Instruction Interministérielle sur la Signalisation Routière (IISR), 7e partie, l'article 118-2 « Marques relatives au stationnement » ne connait que les stationnements en épi et perpendiculaires[6]

Notes et référencesModifier

  1. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k755558/f71.image
  2. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96351853/f28.item
  3. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62098378/f165.image
  4. « Glossaire du stationnement et de la mobilité », sur www.sareco.fr (consulté le 19 août 2017)
  5. Éditions Larousse, « Expressions : bataille - Dictionnaire de français Larousse », sur www.larousse.fr (consulté le 8 juillet 2017)
  6. « Instruction Interministérielle sur la Signalisation Routière (IISR), 7e partie », sur le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire - Équipements des routes et des rues, (consulté le 8 juillet 2017)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :