Ouvrir le menu principal

Station Greenboro

gare ferroviaire canadienne

Station Greenboro
Image illustrative de l’article Station Greenboro
Le quai de la station.
Localisation
Pays Canada
Ville Ottawa
Coordonnées
géographiques
45° 21′ 35″ nord, 75° 39′ 33″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Station Greenboro

Géolocalisation sur la carte : Ottawa

(Voir situation sur carte : Ottawa)
Station Greenboro
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
en surface
Voies 1
Quais 1
Historique
Mise en service
Nom inaugural Station Confederation (2001-2017)
Gestion et exploitation
Propriétaire OC Transpo
Exploitant OC Transpo
Ligne(s) O-Train  2 
Correspondances
Bus  Fréquent ,  Local ,  Connexion 
Transitway  97 ,  98 ,  99 
 2  - Ligne Trillium

Greenboro est une station intermodale de transport en commun située à Ottawa, en Ontario (Canada). La station permet la correspondance la ligne Trillium de l'O-Train, dont elle est le terminus sud, et les circuits d'autobus empruntant le Transitway du sud de la ville.

EmplacementModifier

La station Greenboro est située près de l'intersection de la rue Bank et du chemin Johnston, dans le quartier Greenboro―South Keys (en) du district Gloucester-Southgate (en)[1],[2]. Localisée à l’extrémité nord du complexe commercial South Keys (en), la station est l'une des rares du réseau O-Train à ne pas être accessible depuis un sentier de la Capitale (en)[3].

HistoireModifier

ToponymieModifier

ConstructionModifier

La portion sud-est du Transitway est inaugurée le 3 septembre 1995; avec elle, la station Greenboro, ne desservant alors que les bus en transit entre le sud de la ville et le centre-ville[4],[5].

Annoncés en 2000, les travaux d'immobilisation pour l'ensemble du projet pilote d'O-Train entraînent une dépense de 21 M$ pour la ville d'Ottawa[6],[7]. La portion ferroviaire de la station Greenboro est inaugurée le 15 octobre 2001[8],[9]. Après un an de service, Greenboro est l'une des stations les plus achalandées de la ligne[7].

En 2014, des travaux majeurs sont annoncés pour pérenniser la ligne[10], notamment en ajoutant des édicules munis de salle de contrôle aux stations. Les salles de contrôles comprennent des portillons d'accès avec lecteur de carte à puce permettant l'introduction d'un nouveau mode de paiement[11]. Des écrans sont aussi ajoutés afin d'annoncer les horaires des lignes desservant la station[12],[13].Les édicules sont inaugurés en novembre 2017[11].

AccidentsModifier

Le 18 octobre 2007, le décès d'un homme âgé entre 18 et 25 ans est constaté après qu'il ait été heurté par une rame d'O-Train[14].

AménagementModifier

Le quai latéral de l'O-Train, localisé au niveau de la rue, est relié par une passerelle piétonne aux quais de la gare routière et à l'édicule comprenant l'unique accès. L'édicule comprend la salle de contrôle munie de tourniquets. L'accès se fait depuis le stationnement du centre commercial, près de l'intersection Bank et Johnston[15].

La gare routière située sous la passerelle comprend un îlot central avec deux quais, de même qu'un quai latéral pour la desserte vers le nord. Les quais de la gare routière sont reliés à la passerelle par deux ascenseurs et deux escaliers fixes[15].

Un stationnement incitatif payant est mis à la disposition des usagers[15].

Localisée sur une voie ferrée principale reconvertie en ligne de métro léger, la station est conçue afin de faciliter le prolongement vers le sud de la ligne Trillium[16].

RéférencesModifier

  1. « Greenboro et Riverside-Sud | OC Transpo », sur www.octranspo.com (consulté le 30 octobre 2019)
  2. Infrastructure and Economic Development Dept Planning, « Nouvelle structure des quartiers et nouvelles cartes », sur ottawa.ca, (consulté le 30 octobre 2019)
  3. « Greenboro | OC Transpo », sur www.octranspo.com (consulté le 30 octobre 2019)
  4. « Transitway Background 1983-2008 », sur web.archive.org, (consulté le 30 octobre 2019)
  5. « Gloucester History », sur www.gloucesterhistory.com (consulté le 30 octobre 2019)
  6. Geoff Noxon, O-Train : Projet d’un train léger sur rail, Ottawa, Transport Canada, coll. « Études de cas sur le transport durable », , 9 p. (lire en ligne)
  7. a et b R.T. Leclair, General Manager/Directrice général, Transportation, Utilities and Public Works/Transport, services et travaux publics, « Report to/Rapport au: Transportation and Transit Committee/ Comité de transport & des services de transport en commun and Council/et au Conseil », sur app06.ottawa.ca, (consulté le 27 octobre 2019)
  8. Jean-François Bertrand, « Le O-Train [sic] roule enfin! », Le Droit,‎ , p. 12 (lire en ligne)
  9. (en) Carolynne Wheeler et Mohammed Adam, « Future of O-Train 'a real gamble': Expectations run high as train scheduled to pull out of station today », The Ottawa Citizen,‎ , p. B1 (lire en ligne)
  10. (en-CA) Jon Willing, « Big O-Train maintenance contract up for grabs », Ottawa Sun, (consulté le 28 octobre 2019)
  11. a et b « OC Transpo launches new fare gates | CTV News Ottawa », sur ottawa.ctvnews.ca (consulté le 28 octobre 2019)
  12. « OC Transpo new bus arrival screens at Greenboro | CTV News Ottawa », sur ottawa.ctvnews.ca (consulté le 30 octobre 2019)
  13. (en) « OC Transpo going digital with new information signs », CBC News,‎ (lire en ligne)
  14. (en) William Lin, « Police Probe Death of Man Found on O-Train Tracks », Ottawa Citizen,‎ (lire en ligne)
  15. a b et c « Greenboro | OC Transpo », sur www.octranspo.com (consulté le 30 octobre 2019)
  16. « Ligne Trillium Sud », sur Stage 2 Ottawa (consulté le 30 octobre 2019)