Ouvrir le menu principal

Stéphane Sessègnon

joueur de football béninois

Stéphane Sessègnon
Image illustrative de l’article Stéphane Sessègnon
Stéphane Sessègnon sous le maillot de Sunderland en 2013
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Turquie Gençlerbirliği SK
Numéro 10
Biographie
Nationalité Drapeau : Bénin Béninois
Naissance (35 ans)
Lieu Allahe (Bénin)
Taille 1,72 m (5 8)[1]
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2003-2004 Drapeau : Bénin Requins Atlantique002 0(0)
2004-2006 Drapeau : France US Créteil-Lusitanos070 (10)
2006-2008 Drapeau : France Le Mans UC070 0(6)
2008-2011 Drapeau : France Paris Saint-Germain 105 (10)
2011-2013 Drapeau : Angleterre Sunderland AFC097 (18)
2013-2016 Drapeau : Angleterre West Bromwich Albion092 0(8)
2016-2018 Drapeau : France Montpellier HSC046 0(3)
2018- Drapeau : Turquie Gençlerbirliği SK047 0(7)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004- Drapeau : Bénin Bénin078 (22)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 juillet 2019

Stéphane Sessègnon, né le à Allahe au Bénin, est un footballeur béninois. International béninois, il évolue au poste de milieu de terrain au Gençlerbirliği SK.

Sommaire

BiographieModifier

Débuts footballistiquesModifier

Né au Bénin, d'un père ivoirien et d'une mère béninoise, Stéphane Sessègnon part vivre avec sa famille en Côte d'Ivoire. Après avoir fréquenté le centre de formation de Cocody (quartier d'Abidjan), il rejoint les Requins de l'Atlantique, club de Ligue 1 béninoise, en 2000.

Carrière en clubModifier

US Créteil-Lusitanos (2004-2006)Modifier

En 2004, grâce à son père spirituel, Galiou Soglo, il rejoint la France et l'US Créteil-Lusitanos évoluant en deuxième division, en compagnie de deux compatriotes béninois (Gariga Abou Maïga et Noel Seka) dans le cadre d'un jumelage entre les villes de Créteil et de Cotonou. Son intégration ne fût pas difficile grâce au bon accueil des dirigeants de la ville et du club, mais aussi à ses amis comme Souleymane AKINDELE qui ne ménage aucun effort pour soutenir celui qui devient la révélation de la Ligue 2 cette année-là. Il inscrit ses deux premiers buts en championnat contre le FC Gueugnon, alors prétendant à la montée, lors d'une victoire 3-0[2]. Il dispute en deux saisons avec les Béliers 68 matches pour 10 buts et sera remarqué par Philippe Romieu (Sedan) lors de sa première saison.

Malgré la possibilité de jouer pour l'équipe nationale de la Côte d'Ivoire, il préfère porter les couleurs de son pays de naissance où il est assuré d'être titulaire : le Bénin[3]. Il est sélectionné pour la première fois en 2004.

Le Mans (2006-2008)Modifier

Marié a Marie-Claude Sessègnon et père de cinq enfants, le Béninois découvre ensuite la Ligue 1 avec le MUC 72 en 2006 grâce à Rudy Raba son agent sportif[4]. Il marque son premier but en Ligue 1 contre Rennes le 18 novembre 2006 et cumule 6 buts en championnat durant ses deux saisons mancelles.

Paris Saint-Germain (2008-2011)Modifier

 
Stéphane Sessègnon au PSG

En juillet 2008, il est transféré au Paris Saint-Germain pour quatre ans avec un montant du transfert estimé à 8 millions d'euros[5]. Il inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs face à Sochaux le 23 août 2008. De par son agilité et sa vitesse de dribble, il tente d'apporter une plus-value à son équipe, tantôt placé meneur de jeu, tantôt en tant que milieu droit. Il est la révélation du PSG aux côtés de Guillaume Hoarau. Quelques nostalgiques n'hésitent pas à le comparer à un certain Jay-Jay Okocha.

Faute de concurrence, il devient un titulaire indiscutable, il est nommé pour le trophée UNFP du meilleur joueur de Ligue 1 de la saison 2008-2009. Par ailleurs, il fait ses débuts en Coupe d'Europe à travers la Coupe de l'UEFA. Il dispute neuf matchs et inscrit un but face à Twente le 17 décembre 2008.

Courtisé par aucun grand club anglais mis part des clubs de seconde zone lors de l'inter-saison, il décide de prolonger d'un an à l'issue de sa première saison à Paris. Mais il ne cache pas son penchant pour la Premier League.

 
Sessegnon jouant pour Sunderland en 2012

Le 5 septembre 2010, Sessègnon arbore pour la première fois le brassard de capitaine de sa sélection lors d'une rencontre qualificative pour la CAN 2012 entre le Bénin et le Burundi.

Lors de la première partie de championnat de la saison 2010-2011, à cause de ses performances jugées décevantes par l'entraîneur parisien, il est très souvent cantonné au rôle de remplaçant.

Le , il ne rejoint pas le club du PSG en stage à Marrakech, à la suite d'une altercation avec son entraîneur, Antoine Kombouaré. C'est le début d'un bras de fer entre le club et le joueur béninois, qui désire quitter le club.

Sunderland (2011-2013)Modifier

Le , il s'engage pour une durée de trois ans et demi avec le club anglais de Sunderland, le montant du transfert est estimé à sept millions d'euros[6]. Il fait ses débuts contre Chelsea FC[7].

Stéphane Sessègnon jouera finalement plus de matchs et marquera plus de buts en Premier League qu'en Ligue 1, la plupart du temps aligné en milieu axial.

West Bromwich Albion (2013-2016)Modifier

Le 2 septembre 2013, il rejoint West Bromwich Albion.

Montpellier HSC (2016-2018)Modifier

Le , il signe au Montpellier HSC. Il marque son premier but le 17 décembre 2016 à domicile contre les Girondins de Bordeaux[8].

Pour l'exercice 2017-2018, son entraîneur, Michel Der Zakarian, attend de lui qu'il devienne le nouveau leader offensif de son équipe à la suite des départs de Steve Mounié et de Ryad Boudebouz, comptant sur sa qualité technique, son jeu de passes et son vécu. À court de forme durant l'été, il est un temps écarté du groupe fin août[9]. Réintégré lors du déplacement à Troyes le 16 septembre, il y délivre une passe décisive sur le but de la victoire (0-1, 6e journée).

Genclerbirligi (depuis 2018)Modifier

Sessègnon s'engage pour un an et demi au Gençlerbirliği SK en janvier 2018[10].

Le 26 janvier, Sessègnon marque et délivre une passe décisive pour ses débuts contre Konyaspor en Süper Lig et contribue à une victoire 2-1.

StatistiquesModifier

Statistiques de Stéphane Sessègnon au 24 janvier 2018[11]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
  Bénin Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2004   Requins de l'Atlantique FC Championnat National 2 0 - - - - - - - - - 2 0 4 0
Sous-total 2 0 - - - - - - - - - 2 0 4 0
2004-2005   US Créteil-Lusitanos Ligue 2 35 5 - - 1 0 - - - - - 4 0 40 5
2005-2006   US Créteil-Lusitanos Ligue 2 33 5 - - 1 0 - - - - - 2 1 36 6
Sous-total 68 10 - - 2 0 - - - - - 6 1 76 11
2006-2007   Le Mans UC Ligue 1 31 1 2 0 2 0 - - - - - 4 1 39 2
2007-2008   Le Mans UC Ligue 1 30 5 2 0 3 0 - - - - - 11 2 46 7
Sous-total 61 6 4 0 5 0 - - - - - 15 3 85 9
2008-2009   Paris SG Ligue 1 34 5 2 1 4 0 - - C3 9 1 5 0 54 7
2009-2010   Paris SG Ligue 1 29 3 4 0 - - - - - - - 5 1 38 4
2010-2011   Paris SG Ligue 1 14 0 - - 2 0 1 0 C3 6 0 2 1 25 1
Sous-total 77 8 6 1 6 0 1 0 - 15 1 12 2 117 12
2010-2011   Sunderland AFC Premier League 14 3 - - - - - - - - - 2 2 16 5
2011-2012   Sunderland AFC Premier League 36 7 5 1 1 0 - - - - - 7 0 49 8
2012-2013   Sunderland AFC Premier League 35 7 4 0 - - - - - - - 2 1 41 8
août 2013   Sunderland AFC Premier League 2 0 - - - - - - - - - - - 2 0
Sous-total 87 17 9 1 1 0 - - - - - 11 3 108 21
2013-2014   West Bromwich Albion Premier League 26 5 1 0 1 0 - - - - - 4 4 32 9
2014-2015   West Bromwich Albion Premier League 28 1 3 0 2 0 - - - - - 2 0 35 1
2015-2016   West Bromwich Albion Premier League 25 2 5 0 1 0 - - - - - 7 5 38 7
Sous-total 79 8 9 0 4 0 - - - - - 13 9 105 17
2016-2017   Montpellier HSC Ligue 1 27 2 1 0 2 0 - - - - - 5 3 35 5
2017-2018   Montpellier HSC Ligue 1 16 1 - - - - - - - - - - - 16 1
Sous-total 43 3 1 0 2 0 - - - - - 5 3 51 6
Total sur la carrière 415 53 29 2 20 0 1 0 - 15 1 61 19 541 75

PalmarèsModifier

En clubModifier

 

  Paris Saint-Germain

Distinctions personnellesModifier

  Paris Saint-Germain

Sélection nationale

  • elu homme du match Bénin - Maroc à la can Égypte 2019.

RéférencesModifier

  1. (en) « Fiche de Stéphane Sessègnon », sur national-football-teams.com
  2. Créteil se rebiffe
  3. « Stéphane Sessegnon, un talent mal placé ! », Afrique sport,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2017)
  4. Sessegnon au Mans
  5. Sessègnon à Paris, c'est fait : France Football
  6. Paris SG: Sessegnon file à l'anglaise AFP, 29 janvier 2011
  7. Mercato : le PSG face à ses contradictions
  8. « Stéphane Sessegnon signe à Montpellier (officiel) », sur L'Equipe.fr (consulté le 26 septembre 2016)
  9. Baptiste Chaumier, « Sessegnon a une mission », L'Equipe,‎ , p. 7
  10. « Transferts : Stéphane Sessegnon (Montpellier) file en Turquie », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  11. « Fiche de Stéphane Sessègnon », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :