Toulon XIII Métropole

club français de rugby à XIII
Toulon XIII Métropole
Logo du Toulon XIII Métropole

Généralités
Fondation
Statut professionnel Amateur
Couleurs Azur et Or
Stade Stade Delaune
Siège Le Vert Coteau, Entrée B,
107, place Marie Curie
83000 Toulon
Championnat actuel Elite 2
Président Drapeau : France Chantal Ruidavets
Entraîneur Drapeau : Australie Justin Murphy
Site web http://sportingtreiziste.com

Maillots

Kit left arm yellowhoops.png
Kit body yellowhoops.png
Kit right arm yellowhoops.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm.png
Kit body chevron yellownavy2.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur
Voir l’image vierge
Localisation de la ville de Toulon

Le Toulon XIII Métropole est un club de rugby à XIII français domicilié à Toulon fondé par Walid Kadir et présidé depuis 2019 par Chantal Ruidavets. L'équipe première, entraînée par Chahery Mouridi depuis 2018, évolue en Elite 2 depuis la même année.

Le club est créé le et débute dans le groupe Provence-Alpe-Côte d'Azur du Championnat de France de rugby à XIII Fédérale.

Considéré parfois comme un club « treiziste en terre quinziste »[Ref 1], le club atteint malgré tout pour la première fois de son histoire la finale de la Coupe Paul Dejean en 2017 où il l'emporte face à Trentels et réalise le premier doublé de l'histoire du rugby à XIII en remportant la finale du championnat de France de Nationale 1

Après avoir évolué au Stade Jean Alex-Fernandez à ses débuts, le Sporting treiziste toulonnais s'installe au stade Delaune au début de la saison 2015-2016.

HistoireModifier

Naissance du clubModifier

Le Sporting treiziste toulonnais est fondé en [1]. Le club hérite du passé treiziste toulonnais notamment avec des clubs comme l'US arsenal maritime. Le club dispute son premier match le lors d'une rencontre amicale contre Marseille XIII Avenir, s'inclinant 40 à 24[2]. La première rencontre officielle se déroule le face à Apt, mais la toute jeune équipe toulonnaise doit s'incliner 20 à 40[3].

Le club enregistre sa première victoire depuis la création du club face au club de Barbentane dans les Bouches-du-Rhône le [4].

Après une très bonne saison en seulement deux années d'existence, l'équipe toulonnaise termine à une seconde place derrière la très bonne équipe de Saint-Martin-de-Crau. En 2013, les toulonnais seule équipe varoise de rugby à XIII du département rejoint directement la Nationale 1[5]. Pour son premier match officiel en National 1 le , les Varois s'inclinent à domicile face à Salon XIII 4 à 20. Les Varois doivent attendre la 3e journée pour remporter leur premier match de Nationale 1 à la suite de leur victoire à l'extérieur contre le club essonnien de Montgeron (14-34). Quant à leur première victoire à domicile, le Sporting attend le début de l'année 2014 lors de la 8e journée pour s'imposer face à Paris Charenton (42-32). Le Sporting treiziste toulonnais termine 2014 par une jolie sixième place après seulement une année en Nationale 1.

Un petit pas en arrièreModifier

La saison suivante est malheureusement significative de relégation pour le club varois, le club voit son effectif diminuer à cause d'un niveau sportif jugé trop difficile par un grand nombre de joueurs. Une rétrogradation exceptionnelle leur est accordé par la FFR XIII. Fortement marqué par cette situation, Gaël Tallec décide de laisser son poste à l'actuel entraîneur de l'école de rugby, Christophe Ruidavets. Toutefois, Gaël Tallec décide de rester à développer le club et de rechausser les crampons avec certains joueurs comme Fabien Vitton, Julien Borg, Olivier Legrain et Romain Cierlo. Cette rétrogradation volontaire est bénéfique pour le club jaune et bleu puisque les Toulonnais terminent premiers de la poule PACA, malgré une élimination en quart de finale à domicile face à Pia (20-42).

Retour en Nationale 1Modifier

Lors de la saison 2015-2016, le club fait son retour en Nationale 1, avec une équipe plus étoffée que l'année précédente avec l'arrivée du talonneur Mourad Mezzine en provenance d'Avignon, de l'Australien Luke Srama en provenance de Réalmont XIII club d'Élite 2 et puis de joueurs de la région varoise (la valette-du-var, la seyne, sollies-toucas, carqueiranne) issus du rugby à XV. Seuls quelques départs sont annoncés tel que Gaël Tallec qui raccroche définitivement les crampons. Pour leur premier match dans leur nouveau stade Delaune, les Toulonnais s'inclinent en match de préparation face à l'équipe du Racing club de Carpentras XIII (22-10).

Pour la première fois de leur histoire, le Sporting Treiziste Toulonnais se qualifie pour les demi-finales de la Coupe Paul Dejean face à l'US Pujols XIII après avoir été mené au score à la mi-temps[6]. Lors de ce dernier carré, ils affrontent l'équipe de Salon de Provence, qui les a défaits trois fois en trois matchs cette saison. Toutefois, les Varois s'imposent contre cet adversaire pour la première fois de son histoire et se qualifie pour sa première finale nationale. Finalement, les Toulonnais réussissent à remporter le leur premier titre national, grâce à une victoire dans les dernières minutes de la rencontre face à Trentels (28 à 24). Quelques semaines plus tard, les Toulonnais réalisent le premier doublé de l'histoire du rugby à XIII en remportant la finale du championnat de France de Nationale 1.

Accession en Elite 2Modifier

Malgré la défaite de la saison précédente, la Commission de Contrôle de Gestion et d'Assistance valide en juillet la montée en Elite 2 du club toulonnais. Pour que l'équipe senior soit compétitive dès le début de la saison un staff sportif bien étoffé pour l’équipe a été mis en place. David Fraisse et Jean-Luc Angelini passe la main à Chahery Mouridi nouvel entraîneur des bleus et jaunes. Le Sporting Treiziste Toulonnais réalise pour son premier match en Elite 2 la sensation de la première journée en s'imposant à l'extérieur face au Racing Club Lescure-Arthès XIII 32 à 28.

Identité du clubModifier

Modifier

Structures du clubModifier

InfrastructuresModifier

StadesModifier

Le club, s'entraîne et dispute leur match au Stade Jean Alex-Fernandez dans le quartier du Mourillon dès leurs débuts en 2011 jusqu'en 2012. Dès 2013, l'équipe toulonnaise investit le Stade Léo-Lagrange récemment rénové. Dès la saison 2015-2016, les Toulonnais investissent le Stade Delaune situé dans le quartier du Pont du Las afin de pouvoir programmer entrainements et matchs sur un même site.

PalmarèsModifier

EntraîneursModifier

Liste des entraîneurs successifs du Sporting treiziste toulonnais
Saisons Entraîneurs Adjoints Titres
2011 - 2014   Gaël Tallec - -
2014 - 2016   Christophe Ruidavets - Champion PACA de rugby à XIII Fédérale 1/4 de finaliste championnat de France
2016-2018   Jean-Luc Angélini - Championnat de France de rugby à XIII Nationale 1
Coupe Paul Dejean
2018-2019   Chahery Mouridi   Pascal Hurtado
2019   Justin Murphy

PrésidentsModifier

Liste des présidents successifs du Sporting Treiziste Toulonnais
Saisons Présidents
2011-2016   Walid Kadir
2016 - 2019   Laurent Gavarri
2019   Chantal Ruidavets

Effectif 2015-2016Modifier

Nom Poste
Romain Cierlo Demi d’ouverture
Fabien Vitton Centre
Sébastien Bellon Deuxième ligne
Yoann Smadja Talonneur
Benjamin Laizet Trois-quart
Morgan Dupont Arrière
François Ghiglioli Deuxième ligne
Arnaud Damou Trois-quart
Nanua Tevaearai Pilier
Loris Receveur Trois-quart
Thomas Schon Demi d’ouverture
Antonin Mollat Talonneur
Patrice Bianchi Trois-quart
Benjamin Devos Deuxième ligne
Chemseddine Mrenda Arrière
Jonathan Garcia Arrière
Anthony Buttigieg 3e ligne
Luke Srama Talonneur
Tamahau Tissot Centre
Alain Michel Timau
David Fraisse
Heitoa Huuti
Tamatoa Huuti

JoueursModifier

  •   Olivier Legrain
  •   Mickael Alessandrini
  •   Brice Auriolle
  •   Robin Aymé
  •   Sandy Badoux
  •   Thomas Baudinet
  •   Thomas Baudu
  •   Julien Borg
  •   Steven Boulaire
  •   Teddy Bourgeois
  •   Christophe Brun
  •   Anthony Caninhas
  •   Nicolas Capelli
  •   Thomas Capet-Niel
  •   Michael Chauviere
  •   Romain Cierlo
  •   Jérémy Costanzo
  •   Quentin Cressend
  •   Frédéric Cruciani
  •   Fred Delhoum
  •   Dupont
  •   Alan Dutour
  •   Pierre Finel
  •   François Ghiglioli
  •   Sébastien Hernandez
  •   Tamatoa Huuti
  •   Heitoa Huuti
  •   Walid Kadir
  •   Benjamin Laizet
  •   Messisha
  •   William Montesino
  •   Benoit Moncada
  •   Benoit Motteau
  •   Tamahau Opeta
  •   Romain Pezzoni
  •   Arnaud Pierronne
  •   Pierre Plantier
  •   Antoine Ruz
  •   Thomas Schohn
  •   Ivan Scotto
  •   Cédric Segreto
  •   Jean-Jacques Serre
  •   Luke Sram
  •   Florent Tarride
  •   Alain Michel Timau
  •   Scardina
  •   Enoharii Teore
  •   Laurent Tripeault
  •   Anthony Buttigieg
  •   Fred Delhoum
  •   Chems Mrenda
  •   Fabien Vitton
  •   Ilies Jlida

Personnalités liées au clubModifier

Le , un jeune joueur, Bassam Boina, décède[7].

Il avait intégré le club au début de la saison 2018-2019[8], lors de la montée de Toulon en Élite 2. Il dispute alors trois matchs avec le club.

Le club, ainsi que celui de Marseille, club dont il est originaire, organisent alors une collecte afin d'apporter leur soutien à la famille[9].

Le club compte dans ses effectifs un joueur, Théo Dapoian, qui est allé acquérir de l'expérience en Australie, dans le club des Mustangs de Murwillumbah[Ref 2].

Le Sporting est entrainé depuis 2018 par Chahery Mouridi, un ancien de Marseille XIII[Ref 3].

Enfin, même si une passerelle n'est qu'envisagée avec le club quinziste du RC Toulon, un joueur, Nicolas Jordan, possède une double licence ( rugby à XV et rugby à XIII) qui lui permet de disputer à la fois de matchs pour le Sporting, mais aussi pour l'équipe Espoirs du RCT[Ref 4].

Bilan saison par saisonModifier

Mis à jour : début de la saison 2012-2013 (début )

Le tableau suivant présente les résultats du Sporting treiziste toulonnais dans les diverses compétitions nationales depuis la saison 2011-2012.

Résultats par saison du Sporting treiziste toulonnais
Saison Championnat Coupe Falcou
Division Classement Pts J V N D Bp Bc Diff. Moy. spec. Meilleur marqueur d'essais Meilleur réalisateur
2011-2012 Fédérale 5e 25 14 5 1 8 362 411 -49 n.c. n.c. n.c. n.c.
2012-2013 Fédérale 2e 30 12 9 0 3 372 195 +177 n.c. n.c. n.c. n.c.
2013-2014 Nationale 1 5e 24 14 5 0 9 315 508 -193 n.c. n.c. n.c. n.c.
2014-2015 Nationale 2 1re 34
2015-2016 Nationale 1
2016-2017 Nationale 1 1re
2017-2018 Nationale 1 1re
2018-2019 Elite 2
Vainqueur ou champion
Finaliste ou vice-champion
Demi-finaliste ou troisième
Promotion dans la division supérieure
Relégation dans la division inférieure

Bilan du club toutes saisons et toutes compétitions confonduesModifier

Année Saison régulière Phase finale Coupe
Class. Points MJ V. N. D. Pp. Pc. Perf. MJ V. N. D. Pp. Pc. Performance
Championnat de France de troisième division Coupe de France
2018 ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? Seizième-de-finale
Championnat de France de deuxième division Coupe de France
2019 11e 15 22 3 0 19 531 865 Non qualifié 0 0 0 0 0 0 Seizièmes-de-finale
2020 en cours 0 0 0 0 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 Huitième de finale

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

BibliographieModifier

Hervé Girette, « A Toulon, l'exemple vient d'en haut : Toulon, terre treiziste », Planète XIII, no 19,‎ , p. 4-9 (ISSN 2647-8323)

Liens externesModifier