Ouvrir le menu principal

Soyouz MS-03

mission spatiale du programme Soyouz

Soyouz MS-03
Insigne de la mission
Données de la mission
Vaisseau Soyouz
Équipage Aller et retour :
Oleg Novitski
Thomas Pesquet
Aller seulement :
Peggy Whitson
Indicatif radio Kazbek
Date de lancement 17 novembre 2016
Site de lancement Cosmodrome de Baïkonour, Kazakhstan (1/5)
Date d'atterrissage 2 juin 2017
Durée 196 jours
Altitude orbitale Orbite terrestre basse
Inclinaison orbitale 51,6 degrés
Distance parcourue 127 millions de kilomètres
Photo de l'équipage
Oleg Novitski, Peggy Whitson et Thomas Pesquet
Oleg Novitski, Peggy Whitson et Thomas Pesquet
Navigation

Soyouz MS-03 (en russe : Союз МС-03) est une mission spatiale habitée dont le lancement a eu lieu depuis le cosmodrome de Baïkonour le à 20 h 20 UTC.

Il s'est amarré avec succès à la station spatiale internationale (ISS) le à 21 h 58 UTC après une série de manœuvres orbitales, avec plus de trois minutes d'avance sur le programme, qui prévoyait un amarrage à 22 h 1 UTC[1],[2].

Un équipage réduit composé d'Oleg Novitski et de Thomas Pesquet, est revenu sur Terre le à 14 h 10 UTC[3].

Sommaire

ÉquipageModifier

PrincipalModifier

Le chiffre entre parenthèses indique le nombre de vols spatiaux effectués par l'astronaute, Soyouz MS-03 inclus.

RéserveModifier

L'équipage de réserve prend la place de l'équipage principal en cas de problème (maladie, accident...)

RemarqueModifier

Une décision budgétaire de l'agence spatiale russe Roscosmos a entrainé la réduction des équipages russes de 3 à 2 cosmonautes en 2017. Pour conserver le plein potentiel scientifique de la station, la NASA a proposé que Peggy Whitson reste quelques mois de plus en orbite. Cela explique le fait rare que Soyouz MS-03 soit rentré sur Terre avec seulement deux membres d'équipage.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Amarrage à l'ISS de la capsule Soyouz », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2016).
  2. (en) « Soyuz MS-03 arrives at ISS », sur RussianSpaceWeb.com.
  3. (en) « Thomas Pesquet returns to Earth », sur le site de l'ESA, 2 juin 2017.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier