Sousedská

danse bohémienne

La sousedská, ou sousedska (en français), est une danse de Bohême (Tchéquie) semi-lente, à trois temps. Son caractère est calme et ondoyant et on la danse habituellement en couple. Elle est à rapprocher du Ländler des pays germanophones d'Europe centrale. Le mot signifie en tchèque « les voisins[1] », et peut être traduit en « danse des voisins » ou « danse du voisin ».

Cette danse fut utilisée par de nombreux compositeurs tchèques, dont Antonín Dvořák et Josef Suk[2]. Chez Dvořák la Sousedská est le IIIe mouvement de sa Suite tchèque, la quatrième et sixième danse de son opus 46 et la huitième danse de son opus 72. Le n°2 de son opus 28 est aussi historiquement assimilé à une sousedska plutôt qu'à un menuet[3].

La dernière composition de Josef Suk est une Sousedská pour une combinaison inhabituelle d'instruments.

Exemples d'œuvres contenant une sousedskáModifier

Dans les compositions :

Notes et référencesModifier

  1. « Traduction Sousedska », sur Google translator (consulté le 18 avril 2019).
  2. a et b « Sousedská Josef Suk (1874-1935) », sur data.bnf.fr (consulté le 18 avril 2019).
  3. a et b (en) « 2 Minuets, Op.28 (Dvořák, Antonín) », sur Petrucci Music Library (consulté le 18 avril 2019).
  4. (en) « 2 Slavonic Dances, Op.46 (Dvořák, Antonín) », sur Petrucci Music Library (consulté le 18 avril 2019).
  5. (en) « Slavonic Dances, Op.72 (Dvořák, Antonín) », sur Petrucci Music Library (consulté le 18 avril 2019).