Ouvrir le menu principal

Source lumineuse isotrope

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isotrope.

Une source lumineuse isotrope est une source de lumière dont la luminance ou l'intensité sont identiques dans toutes les directions.

Isotropie de la luminanceModifier

 
Luminance quasi-isotrope relative à l'émissivité d'un matériau opaque

La luminance est définie dans un cadre local, c'est-à-dire un point de l'espace.

  • Dans le cas d'un rayonnement défini sur la sphère unité (dans toutes les directions) l'isotropie correspond à une densité de flux énergétique nulle. Un tel rayonnement ne transporte pas d'énergie.
  • Dans le cas d'un rayonnement défini sur un hémisphère seulement (correspondant à l'émission d'une surface) l'isotropie conduit à la loi de Lambert : on parle alors de source lambertienne. Un telle source est une simplification de la réalité. Elle ne peut exister strictement du fait de la loi de Fresnel qui prescrit dans tous les cas une luminance rasante faible ou nulle (voir courbe ci-contre).

Isotropie de l'intensitéModifier

L'intensité est relative à une source étendue observée à une distance grande devant sa taille. Il s'agit donc d'une caractéristique de source quasi-ponctuelle.

  • Une source plane à luminance isotrope a une intensité proportionnelle au cosinus de l'angle d'azimut ce qui est une façon d'exprimer le fait que l'intensité est proportionnelle à l'aire du faisceau généré. Corrélativement toute source plane ou convexe à luminance isotrope a une intensité proportionnelle à son aire projetée dans la direction de propagation, donc indépendante de sa forme.
  • Une telle source peut dans certains cas produire une intensité isotrope quelle que soit la distribution caractérisant sa luminance. Par exemple une sphère homogène, donc invariante par rotation, produira une intensité isotrope. C'est le cas d'une étoile dont la luminance n'est pas isotrope.

RéférencesModifier

Articles connexesModifier