Ouvrir le menu principal

Sons of Tucson

série de télévision américaine

Les Gamins de Tucson

Titre original Sons of Tucson
Genre Sitcom
Création Greg Bratman
Tommy Dewey
Acteurs principaux Tyler Labine
Frank Dolce (en)
Matthew Levy
Benjamin Stockham (en)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Fox
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 13
Durée 22 minutes
Diff. originale

Les Gamins de Tucson (Sons of Tucson) est une série télévisée américaine en treize épisodes de 22 minutes créée par Greg Bratman et Tommy Dewey et diffusée entre le et le sur le réseau Fox.

En Belgique, la série est diffusée depuis le sur Club RTL[1] mais reste inédite dans les autres pays francophones.

SynopsisModifier

Alors que leur père est en prison et pour éviter une séparation en famille d'accueil, trois frères qui n'ont pas de mère engagent Ron Snuffkin, un loser irresponsable, pour se faire passer pour leur père.

DistributionModifier

Acteurs principauxModifier

Acteurs secondairesModifier

Source VF : Doublage Séries Database[2]

InvitésModifier

La série a accueilli beaucoup d'invités parmi lesquelles :

ÉpisodesModifier

  1. L'Embauche (Pilot)
  2. Les Cambrioleurs (The Break In)
  3. Le Fiston (Golden Ticket)
  4. L'Album de famille (Family Album)
  5. La Varicelle (Dog Days of Tucson)
  6. Le Débat (Kisses and Beads)
  7. La Fête des pères (Sally Teel)
  8. Gina (Gina)
  9. Le Drôle de chien (Dog Days of Tucson)
  10. La Combine (Father's Day)
  11. L'Anniversaire de Glenn (The Debate Trip)
  12. Le Concours de danse (Snuffkin's In Love)
  13. La Fin de tout (Ron Quits)

CommentairesModifier

Face à des audiences très décevantes dès le départ, le réseau suspend la diffusion et annule la série le 4 avril, après quatre épisodes. Les neuf suivants ont finalement été diffusés à compter du 6 juin.

Dans le dernier épisode, le coproducteur de cette série, Justin Berfield, apparaît en tant que remplaçant pour s'occuper des enfants. Justin Berfield est principalement connu pour avoir interprété Reese dans la série Malcolm.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier