La maison de l'artiste LEANG Seckon où la liqueur Sombai est produite
Bouteilles peintes de Sombai avec des images des temples d'Angkor.

Sombai Cambodian Liqueur (Sombai) est une boisson produite à Siem Reap[1].

LiqueurModifier

Cette liqueur a été créée par une mauricienne installée au Cambodge en 2012[2]. Elle est la boisson représentative de la ville de Siem Reap [3],[4], et pour certains du Cambodge[5],[6].

En effet, cette liqueur rappelle le Sraa Tram (ou vin trempé) que les Cambodgiens boivent traditionnellement[7],[8] et les rhums arrangés des îles. Certains établissements de référence de la ville utilisent cette liqueur pour confectionner leurs plats, des cocktails ou accompagner un menu pour y donner une touche locale[9], tels le Chef Pola Siv au Mie Café[10] ou le Park Hyatt[11]. La particularité des bouteilles de Sombai vient du fait qu'elles sont peintes à la main avec des motifs locaux, d'où son intérêt pour les touristes en visite au Cambodge qui veulent ramener des souvenirs[12]. Les peintres sont souvent de jeunes artistes issus de milieux désavantagés ou présentant un handicap.[13]

CocktailsModifier

Bien que généralement dégustée sec ou sur glace, la liqueur Sombai entre dans la composition de plusieurs cocktails, dont quelques cocktails khmers[14],[15]. On peut citer, de manière non exhaustive :

Asana Sling (par Asana): 4cl Bombay Sapphire, 2cl Cointreau, 2cl Sombai Galangal & Tamarind, 2cl Cherry brandy, 4cl jus d'ananas, 2cl lime mix (sucre et jus de citron), 2cl grenadine, 1 trait d'Angostura

Lemon Lemongrass Tini (par Le Méridien Angkor): 4,5cl Sombai Lemon & Lemongrass, 1,5cl Martini Sec

Sombai Blue (par Le Méridien Angkor): 4,5cl Sombai Coconut & Pineapple, 1,5cl Curaçao, 3cl jus de citron vert, 4cl jus d'ananas, 1,5cl sucre de canne

Sombai Fizz (par Asana): 2cl Sombai Coconut & Pineapple, 2cl Sombai Banana & Cinnamon, 2cl Triple Sec, 2cl jus de citron vert (ou jaune), 2cl sucre de canne, eau gazeuse

Siem Reap Monsoon (par Asana): 2cl Sombai Mango & Green Chili, 6cl Sombai Lemon & Lemongrass, 2cl jus de citron vert, 6cl jus de canne, 1 feuille de kéfir , 2 herbes à paddy

Sombai Sour (par Le Méridien Angkor): 4,5cl Sombai Ginger & Red Chilli, 3cl jus de citron vert, 3cl sirop de canne

Atelier de productionModifier

L'atelier et son salon de dégustation[16] installés dans la maison de l'artiste cambodgien LEANG Seckon sont devenus des attractions touristiques de la ville de Siem Reap.[17],[18],[19],[20] Il y est également proposé une série de produits non-alcoolisés comme des épices, de la fleur de sel, des sels aromatisés et des objets de décoration peints à la main[21], mais aussi des confitures alcoolisées[22].

Dans la culture populaireModifier

Dans Backup Man, une nouvelle de science fiction écrite par Paul Di Filippo, un bar de Washington DC sert des cocktails à base de Sombai à 20 dollars nord-américains le verre vers les années 2050. 

The bar was a trendy spot named The Holobiont's Hideaway, in the AdMo neighborhood in DC. Particulate-filtering airfish drifting gently through the biolit dimness; imene tuki and Karelian rune singing on the sound system; sombai cocktails at twenty NUbucks a pop. [23]

Sombai est référencé comme faisant partie des principales marques locales au Cambodge.[24]

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) Nicky Sullivan, « Fruit-flavoured infused rice wines make a splash », The Phnom Penh Post,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2017)
  2. Julie Cassiau, « DECOUVERTE - Sombaï, une nouvelle boisson locale à Siem Reap », Le Petit Journal (web),‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  3. (en) Lara Dunston, « Taste Siem Reap’s Own Brand of Infused Rice Spirit », en:Afar (magazine),‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  4. (en) « A Taste of Siem Reap — Sipping Sombai Infused Rice Spirit », sur Grantourismo Travels, (consulté le 20 juillet 2017)
  5. (en-US) Jessica Rice, « 59 national drinks from 59 awesome countries », Matador Network,‎ , #31 (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  6. (en-US) Lara Grant, « 6 Local Liquors Around the World You Haven't Heard Of », Oyster.com,‎ (lire en ligne, consulté le 11 octobre 2017)
  7. (en) Associated Press, « Rice wine spirit is rebranded as a tourist tipple », (consulté le 13 juillet 2017)
  8. (en) Lara Dunston, « Cambodian rice wine revival », Australian Gourmet Traveller,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  9. (en) Elizabeth Mathew, « Move over Angkor Wat », The Hindu,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  10. (en) Lawrence Osborne, « The New Tastes of Old Siem Reap », en:Saveur,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  11. (en-US) « Cambodian rice wine », AsiaLIFE Cambodia,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  12. Nick Ray, « Sombai », sur Lonely Planet, (consulté le 14 juillet 2017)
  13. (en) Connie Walsh, « Savoring Siem Reap: 6 Edible Experiences », Travel Pulse,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  14. (en) « Khmer cocktail class at Asana », sur Travelfish (consulté le 28 juillet 2017)
  15. Céline Baussay, « Le top 5 des endroits à ne pas manquer autour d'Angkor », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2018)
  16. (en-US) Miranda Glasser, « Sombai Rive Wine Purveyors open new showroom », The Phnom Penh Post,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  17. (en-US) Robyn Eckhardt, « 36 Hours in Siem Reap, Cambodia », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  18. (en-US) Dana Ter, « Searching for Serenity in Siem Reap », Taipei Times,‎ , p. 3 (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  19. (en) Le Méridien, « UNLOCK ART », sur Le Méridien Angkor, (consulté le 14 juillet 2017)
  20. (ja) « お土産にぴったりのクメール焼酎「ソンバイ」 », Krorma Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  21. (en) Peter Olszewski, « Cambodian Fusion », Management Insider,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  22. Rémi Abad, « Sombai, les saveurs de Siem Reap - Cambodge Mag », Cambodge Mag,‎ (lire en ligne, consulté le 25 août 2018)
  23. (en-US) Paul Di Filippo, « Backup Man », sur Motherboard, (consulté le 10 août 2017)
  24. (en) Marissa, « 11 Local Brands All Cambodians Love », Culture Trip,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juin 2018)

Liens externesModifier