Ouvrir le menu principal

Société nationale d'édition et de diffusion

La Société nationale d'édition et de diffusion (SNED), devenue l'Entreprise nationale algérienne du livre (ENAL) en 1983[1], était une entreprise publique d'Algérie, ayant pour activité l'édition et la distribution. Créée en 1966, elle fut dissoute en 1998[2].

Elle est le fruit de la nationalisation de Hachette Algérie[3], à la suite de l'indépendance.

Elle a été créée par l'ordonnance no 66-28 du , en remplacement des Éditions nationales précédentes, elles-mêmes inaugurées le [4].

RéférencesModifier

  1. Nadia Ghalem, avec la coll. de Christiane Ndiaye, « Le Maghreb », dans Christiane Ndiaye (dir.), Introduction aux littérature francophones : Afrique, Caraïbes, Maghreb, Presses de l'université de Montréal, , 276 p. (ISBN 2-7606-1875-7), p. 204.
  2. Djilali Khellas, « Myriam Ben : Comme un baume bienfaisant », El Watan,‎ (lire en ligne).
  3. Brahim Brahim, Le pouvoir, la presse et les intellectuels en Algérie, L'Harmattan, coll. « Histoire et perspectives méditerranéennes », , 309 p. (ISBN 2-7384-0363-8), p. 70.
  4. Annuaire de l'Afrique du Nord, vol. XXIII : 1984, CNRS, p. 260.