Ouvrir le menu principal

Société des amis du Vieux Conflans

Sauvegarder le patrimoine bâti de Conflans et d'Albertville
Société des Amis du Vieux Conflans
Histoire
Fondation
novembre 1930
Cadre
Type
Domaine d'activité
Histoire et archéologie
Objectif
Sauvegarder le patrimoine bâti de Conflans et d'Albertville
Siège social
Pays
Langue
Organisation
Président
Jean-Pierre Dubourgeat
Site web

La Société des Amis du Vieux Conflans est une association, fondée en novembre 1930, à Albertville. Elle a pour objet de sauvegarder le patrimoine bâti de Conflans et d'Albertville. La Société est membre de l'Union des sociétés savantes de Savoie.

HistoireModifier

L'archiviste de la Savoie, Gabriel Pérouse, publie en 1926 Une ville morte de Savoie, Conflans[1]. Quatre ans plus tard, au mois de novembre, des passionnés se réunissent pour fonder la société des Amis du Vieux Conflans[1]. Elle se donne pour but de « s'employer par tous les moyens possible à empêcher la destruction, la démolition, la dégradation, la mutilation des vieilles maisons, des remparts et des antiquités de Conflans ; d'encourager, de provoquer et de prendre toutes les initiatives nécessaires pour en assurer la conservation et la restauration, et d'enfin, d'en obtenir le classement général dans les monuments historiques ou dans les sites pittoresques »[2]. La cité de Conflans est inscrite à l'inventaire supplémentaire des sites [2].

La Société est à l'origine des célébrations du Centenaire d'Albertville, en 1936[1]. La même année, elle inaugure le Musée d'art et d'histoire de Conflans, ce dernier devient un établissement communal 20 ans plus tard[1].

Elle est reconnue comme « établissement d'utilité publique » par décret, le [3].

La Société reçoit le Trophée Culture Béatrice de Savoie, décerné par le département de la Savoie, en 1975.

RéalisationsModifier

PublicationsModifier

La société des Amis du Vieux Conflans publie annuellement — après une parution trimestrielle, puis semestrielle — des compte-rendus de ses séances, des communications et des travaux originaux, depuis 1949, dans sa revue Les Cahiers du Vieux Conflans[4],[5]. En 2018, parution du n°179[6]. La liste complète des numéros est consultable en ligne[7].

La société publie par ailleurs certains ouvrages spécialisés dont on peut retrouver également la liste sur le site officiel[6].

PrésidentsModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Marius Hudry, Histoire des communes savoyardes : Albertville et son arrondissement (vol. 4), Roanne, Éditions Horvath, , 444 p. (ISBN 978-2-7171-0263-5, lire en ligne), p. 49. ([PDF] lire en ligne).
  2. a et b Jean-Pierre Dubourgeat, Président des Amis du Vieux Conflans, « Avant-Propos », dans Chantal Maistre, Gilbert Maistre, Conflans : promenade historique, vol. 160, La Fontaine de Siloé, coll. « Cahiers du Vieux Conflans », 127 p. (lire en ligne), p. 4.
  3. « Associations reconnues d’utilité publique », sur le site data.gouv.fr.
  4. Notice sur data.bnf.fr
  5. Notice sur data.bnf.fr
  6. a et b « Publications », sur le site www.patrimoine-conflans.fr
  7. [PDF] « Liste complète de toutes les publications de 1949 à aujourd'hui », sur le site www.patrimoine-conflans.fr
  8. « Etat des Membres de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Savoie depuis sa fondation (1820) jusqu'à 1909 », sur le site de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie et « Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie », sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques - cths.fr.
  9. [PDF] Jean-Pierre Dubourgeat, « Discours de réception de M. Jean-Pierre Dubourgeat, président de la société des Amis du Vieux Conflans - L'Hôpital-sous-Conflans aux derniers temps des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem (XVIe – XVIIe siècles) », sur le site Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie - www.academiesavoie.org, , p. 11.