Société de gymnastique de Caen

Société de gymnastique de Caen
Généralités
Nom complet Société de gymnastique, de tir, de préparation militaire de Caen
Fondation
Disparition
Couleurs vert et blanc
Siège Caen
Sections anciennes gymnastique, basket-ball, football, athlétisme

La Société de gymnastique de Caen est un club omnisports fondé à Caen le [1] par monsieur Armand Paris[2]. C'est le premier club sportif de la ville[3].

HistoireModifier

 
Partie de basket-ball à Monte Carlo en 1922

La Société de gymnastique, de tir, de préparation militaire de Caen est créée . Son premier président est le député du Calvados Henri Legoux-Longpré[4]. Lui succèdent messieurs Meunier[5] puis André Detolle.

Elle est agréée par le ministère de la guerre le pour la préparation au brevet d'aptitude militaire[3]. Elle compte des équipes de gymnastique, de football (couleurs verte et blanche) - qui atteint la finale du championnat de Basse-Normandie en 1919[6] et de basket. En octobre 1918, des sections football et athlétisme sont créées[7]. En 1919, une section féminine est créée[3]. En 1922, la société compte 205 membres dont 60 filles[3] ; dix ans auparavant, elle comptait 150 membres[5].

Son cinquantenaire est fêté au stade Hélitas le puis par un banquet à l'hôtel de ville[8].

PalmarèsModifier

La section féminine remporte le championnat de France de basket en 1920-1921, le championnat de France de hockey sur gazon en 1922 et s'adjuge en 1920 le record de France de saut en hauteur[9].

NotesModifier

  1. les statuts sont approuvés par le préfet le
  2. Ouest Éclair - édition de Caen, 8 juillet 1912
  3. a b c et d « La section féminine de la société de gymnastique de Caen aux jeux athlétiques de Monte-Carlo », Ouest Éclair - édition de Caen,‎
  4. « Henri LEGOUX-LONGPRÉ (1850 - 1894) », sur http://www.assemblee-nationale.fr (consulté le )
  5. a et b Ouest Éclair - édition de Caen, 4 août 1912
  6. Ouest Éclair - édition de Caen, 15 janvier 1919
  7. « À Caen », Ouest Éclair - édition de Caen,‎
  8. « Fêtes du cinquantenaire de la société de gymnastique de Caen », Ouest Éclair -édition de Caen,‎
  9. Ouest Éclair - édition de Caen, 28 juin 1932

AnnexesModifier

Articles connexesModifier