Ski en Hongrie

La Hongrie reçoit suffisamment de neige pour pratiquer le ski.

Un groupes de skieurs.
Des skieurs en Hongrie dans les années 30 (collection Fortepan).

Bien que l'altitude de la plupart du pays n'excède pas 300 mètres, on trouve plusieurs chaînes de moyennes montagnes en Hongrie. Il existe quatre régions géographiques montagneuses, d'ouest en est : Alpokalja, Moyennes montagnes transdanubiennes, Mecsek, Moyennes montagnes septentrionales.

Le pays n'a pas remporté de compétitions importantes (Jeux olympiques ou championnats du monde) en ski.

HistoriqueModifier

En 1891, István Chernel voyage en Norvège où il y apprend le ski[1]. Ainsi, il aurait été le premier skieur hongrois[1]. À son retour en Hongrie, il aurait transmis sa passion à ses compatriotes[1]. En 1892, Mihály Bély (hu) et Károly Demény (eo) aurait organisé la première course à ski[2].

Les premiers championnats de Hongrie de ski ont lieu à Tatranská Polianka (aujourd'hui en Slovaquie) en 1911[1]. En 1913, la Fédération hongroise de ski (pl) est créée[1]. En 1924, la Hongrie est l'un des membres fondateurs de la Fédération internationale de ski et le pays est représenté par quatre athlètes en combiné nordique et en ski de fond[1]. Depuis, le pays participe à toutes les éditions des Jeux olympiques d'hiver.

Station de sports d'hiverModifier

 
Carte topographique de la Hongrie.

La Hongrie compte treize stations de ski[3].

Les stations de ski populaires en Hongrie sont Dobogókő (en), Kékes, Nagy-Hideg-hegy, Eplény et Mátraszentimre[3]. Normafa, un parc de Budapest, a longtemps été utilisé pour du saut à ski[2].

Hongrie aux Jeux olympiques d'hiverModifier

La Hongrie remporte sept médailles aux Jeux olympiques d'hiver dans les disciplines dites « de glace ». La première médaille olympique hongroise est remportée par le couple Emília Rotter et László Szollás en 1932[4]. Le couple récidive quatre ans plus tard[4].

DisciplinesModifier

Ski nordiqueModifier

Le premier concours de saut à ski a eu lieu à Normafa en 1909[2]. À l'époque, Budapest était l'épicentre du ski hongrois[2]. Le premier tremplin en bois de Budapest est inauguré le [2]. D'autres tremplins de plus en plus grands sont construits dans les années 20 et 30 dans plusieurs quartiers de la ville[2]. Les championnats de ski nordique de Hongrie sont organisés depuis 1913 avec une interruption pendant la première guerre mondiale[2]. Ensuite des championnats par disciplines, comme par exemple, le Championnat de Hongrie de saut à ski (hu) sont organisé.

Les sauteurs hongrois les plus connus sont Béla Szepes, Pál Ványa (en), Darabos Sándor ou encore Bertalan Mező (pl)[5].

Ski alpinModifier

En ski alpin, Edith Miklos a obtenu les meilleurs résultats des athlètes hongrois[1]. Elle a réalisé deux podiums en Coupe du monde et elle a terminée 7e de la descente olympique de Sotchi en 2014[1]. Après sa carrière, elle est devenue présidente de la Fédération[6].

BiathlonModifier

En biathlon, Emőke Szőcs a défendu les couleurs de la Hongrie notamment lors de plusieurs championnats du monde.

BibliographieModifier

  • (hu) Magyar sísport, 1913-1933 : a Magyar Síszövetség évkönyve, , 312 p. (lire en ligne)
  • (hu) István Déván, A modern sísport, Budapest,
  • (de) Stefan von Déván, Der moderne Schisport. Sprung und Dauerlauf sammt allen Einzelheiten des Schisportes: Langlauf, Sprunglauf, Training, Bau der Sprungschanzen, Veranstaltung von Wettläufen, die neuesten Wettlaufregeln, Anleitung für Springrichter, Ausrüstung des Schiläufers, Montierung und Behandlung der Schier, usw., Budapest, Turistik und Alpinismus,
  • (hu) A magyar sport évkönyve, ouvrage annuel

Notes et référencesModifier