Ouvrir le menu principal

Sitifis (Sétif, Algérie), Colonia Nerviana Augusta Martialis Veteranorum Sitifensium, fut, à l'époque romaine, capitale de la Maurétanie sitifienne (actuelle Algérie orientale). La ville conserve difficilement des vestiges des IIIe et IVe siècles : remparts, temple, cirque, mausolée dit « de Scipion », forteresse byzantine. Le produit des fouilles archéologiques est conservé et exposé au musée archéologique de la ville.

BibliographieModifier

  • Nacéra Benseddik, Nouvelles inscriptions de Sétif, B.A.A., VII, 1977-79, p.33-52.
  • Nacéra Benseddik, Les Cimbriani à Sétif, Actes du Ier Coll. Intern. sur l'Hist. et l'Arch. de l'Afrique du Nord, Perpignan, 1981, C.T.H.S., 17b, 1981, p.363-369.
  • Nacéra Benseddik, À propos de quelques stèles à Saturne du musée de Sétif, Actes du Colloque International sur l’histoire de Sétif, 7e suppl. au B.A.A., Alger, 1993, p. 33-44.
  • Nacéra Benseddik, Note d'épigraphie sétifienne, Xe Cong. Intern. d'Epigr. Grecq.et Lat., Nîmes, 1992, B.C.T.H., t. 23, 1990-1992, [1994], p. 177-182.
  • Nacéra Benseddik, Autels votifs de la région de Sétif: païens ou chrétiens?, Monuments funéraires, institutions autochtones en Afrique du Nord antique et médiévale, VIe Colloque International sur L'Histoire et l'Archéologie de l'Afrique du Nord, Pau, 1993, C.T.H.S. [1995], p. 179-186.
  • Nacéra Benseddik,Sétif, dans Dictionnaire du Monde antique, PUF, Paris 2005.
  • Nacéra Benseddik, Saturne et ses fidèles : à propos de stèles de Cuicul, Mopth. et Sitifis, Colloque international sur L’Algérie antique: permanences, relations, représentations, Identités et culture dans l'Algérie antique, Rouen, avril 2003 [2005], p. 261-292 (en coll. avec C. Lochin).