Simone Barone

footballeur italien

Simone Barone (né le 30 avril 1978 à Nocera Inferiore, dans la province de Salerne, en Campanie) est un footballeur international italien évoluant au poste de milieu.

Simone Barone
Image illustrative de l’article Simone Barone
Simone Barone sous le maillot du Torino
Biographie
Nationalité Italien
Naissance (46 ans)
Nocera Inferiore (Italie)
Taille 1,78 m (5 10)[1],[2]
Période pro. 1996-2012
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
1993-1996 Parme AC
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1996-2000 Parme AC 002 0(0)
1998-1999 Calcio Padoue 030 0(4)
1999-2000 Alzano Virescit 032 0(1)
2000-2002 Chievo Vérone 049 0(4)
2002-2004 Parme AC 075 0(4)
2004-2006 US Palerme 086 0(5)
2006-2009 Torino FC 089 0(4)
2009-2010 Cagliari Calcio 017 0(0)
2011-2012 AS Livourne 021 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004-2006 Italie 016 0(1)
Parcours entraîneur
AnnéesÉquipe Stats
2013 Modène FC -18 ans
2013-2015 Modène FC -19 ans
2015-2016 SSD Parme Calcio -19 ans
2016-2017 Delhi Dynamos adjoint
2017-2018 Juventus FC -16 ans
2018-2021 US Sassuolo -18 ans
2021- SSD Correggese
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 8 janvier 2022

Biographie

modifier

Simone Barone fait ses premières classes dans les équipes de jeunes du Parme AC. Il débute en Serie A à l'âge de 18 ans lors de la saison 1996-97, dans laquelle il dispute deux matchs. L'équipe est vice-championne d'Italie. Il reste l'année suivante mais ne joue aucun match. Il est alors prêté lors de la saison 1998-99 à Padova, en Serie C1 : Barone se fait sa place en milieu de terrain et joue 28 matchs avec 4 buts à la clé. Malheureusement, l'équipe perd ses play-out (1-1, 0-1) contre le Calcio Lecco et est rétrogradée en Serie C2. Il est à nouveau prêté la saison suivante, en Serie B, cette fois, à l'Alzano Virescit, équipe n'ayant encore jamais connu ce niveau. Simone Barone joue 27 matchs pour 1 but mais ne peut empêcher l'équipe, 18e, d'être reléguée.

Simone Barone va toutefois rester en Serie B en signant au Chievo Vérone avec qui il va connaître les joies de la montée dans l'élite, la première pour l'histoire du petit club de quartier. Barone marque 4 buts en 31 matchs. Il reste la saison suivante mais jouera nettement moins (16 matchs, pas de buts). Le club, promu, termine à une incroyable 5e place, ce qui lui permettra de goûter au football européen. Mais Simone Barone ne restera pas au club.

Il retourne au Parme AC lors de la saison 2002-2003. C'est la première où le milieu défensif va s'imposer dans l'élite, jouant 29 matchs pour 1 but. L'équipe termine à la 5e place et perd en finale de Supercoupe d'Italie. Il fait aussi ses débuts dans les compétitions européennes.

Barone est confirmé pour la saison suivante : il fait encore mieux, joue 33 matchs pour 3 buts et s'impose définitivement au milieu de terrain de l'équipe parmesane. L'équipe termine à nouveau 5e, aux portes de la Ligue des champions. En , Simone Barone fait ses débuts en équipe nationale sous l'ère Giovanni Trapattoni mais n'est toutefois pas sélectionné pour jouer le Championnat d'Europe de football 2004.

Il est racheté à l'été 2004 par l'ambitieux promu Palermo de Maurizio Zamparini qui cherche à bâtir une équipe capable de rivaliser avec les plus grosses écuries du championnat. Simone Barone accepte le challenge et participe à l'excellente saison du club sicilien, 6e au terme du championnat. Simone Barone marque 2 buts en 35 matchs. Il confirme la saison suivante, jouant 36 matchs et marquant 3 buts, tandis que le club, 5e, gagne une place au classement et frôle la qualification à la Ligue des champions. Cette belle performance lui permet de gagner sa place pour disputer la Coupe du monde avec l'équipe d'Italie : il participera à deux matchs, en poule contre la République tchèque (2-0) et en quart de finale contre l'Ukraine (3-0). L'équipe d'Italie remporte le trophée et Simone Barone rentre dans le cercle très fermé des champions du monde[3].

À l'été 2006, il signe pour 4 millions d'euros au Torino FC, fraîchement promu en Serie A. La saison du club grenat sera pleine d'instabilité et l'équipe, 16e, ne se sauvera que de justesse. Simone Barone joue 33 matchs mais ses prestations ne sont pas totalement convaincantes. L'histoire se répète lors de la saison 2007-2008 où il est freiné par une mauvaise blessure qui l'empêche d'accumuler les matchs. Il n'en joue que 22, marque un but, le club est 15e. La troisième saison sera synonyme de relégation pour le club turinois, 18e, avec Barone qui jouera 27 matchs et marquera un but. L'expérience turinoise n'est pas couronnée de succès pour le champion du monde qui signe lors de la saison 2009-10 au Cagliari Calcio en Serie A pour un million d'euros. L'équipe sarde s'appuie sur un collectif solide et déjà rôdé et Simone Barone a du mal à se faire une place dans cette équipe de jeunes prometteurs. Il ne joue que 16 matchs, souvent remplaçant, et offre un peu de son expérience à ses jeunes partenaires. À la fin de la saison, il se retrouve sans contrat.

Carrière

modifier

Palmarès

modifier

Équipe nationale :

Notes et références

modifier
  1. « Fiche de Simone Barone », sur mondefootball.fr
  2. (en) « Simone Barone », sur Elite Football (consulté le )
  3. Jules Grange-Gastinel, « On a appliqué un principe fondamental du football », Caviar Magazine,‎ , Pages 94 et 95
  4. « Fiche de Simone Barone », sur footballdatabase.eu

Liens externes

modifier