Ouvrir le menu principal

Silence, ça pousse !

Silence, ça pousse !
Logo de Silence, ça pousse !
Logo de Silence, ça pousse !

Genre Magazine de jardinage
Périodicité Hebdomadaire
Réalisation Eric Esper & Fabrice Mesnage
Présentation Stéphane Marie (depuis 1998)
Carole Tolila (depuis 2016)
Ancienne présentation Noëlle Bréham (2002-2015)
Caroline Munoz (2015-2016)
Musique Alex Jaffray
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Production
Durée 52 minutes
Société de production CBTV puis CbecauseTV
France Télévisions
Diffusion
Diffusion France 5
Maison+
Ancienne diffusion La Cinquième
Date de première diffusion
Statut en production
Public conseillé Tout public
Site web france.tv/france-5/silence-ca-pousse

Silence, ça pousse ! est un magazine télévisé français de 52 minutes consacré au jardinage et à la nature, diffusé depuis le sur La Cinquième, puis sur France 5 à partir de 2002 dans une nouvelle formule animée par Stéphane Marie accompagné de Noëlle Bréham. En , cette dernière laisse sa place à Caroline Munoz, qui se voit à son tour remplacée par Carole Tolila en . Depuis elle est diffusée le vendredi à 22h20.

ConceptModifier

L'émission s'intéresse au monde du jardinage à travers différentes rubriques : conseils sur les plantes, le potager et l'aménagement du jardin, visites de jardins originaux et rencontres des personnalités travaillant dans le domaine de la nature. De plus, dans « Pas de panique », Stéphane Marie vient en aide aux téléspectateurs pour donner un nouveau visage à leur jardin, balcon ou terrasse.

HistoriqueModifier

En , Stéphane Marie a l'idée d'une émission de jardinage à la télévision. Le projet ne voit le jour que quelques années plus tard[1]. La première émission est diffusée le sur La Cinquième[2]. Il s'agit alors d'une émission de 13 minutes où l'on ne voit que les mains de Stéphane Marie avec la voix hors champ[3] du comédien Jean-Quentin Châtelain[4].

En , lorsque La Cinquième est remplacée par France 5, l'émission inaugure une nouvelle formule [5]. Le magazine, désormais long de 26 minutes, est présenté face caméra par le duo Stéphane Marie et Noëlle Bréham, qui lancent les diverses rubriques du programme[1]. Le tournage a lieu dans le jardin de 2 000 m2 de l'animateur[6], situé entre Barneville-Carteret et Saint-Pierre-d'Arthéglise dans le Cotentin précisément[7].

En , l'émission se dote d'une nouvelle rubrique, « Pas de panique », dans laquelle Stéphane Marie vient en aide aux particuliers pour aménager leur jardin, balcon ou terrasse[1]. La rubrique est un succès, boostant les audiences de l'émission. La production reçoit plus de 40 000 demandes par an[3].

À partir du , au lancement de la 12e saison, l'émission passe de 26 à 45 minutes. Deux nouvelles rubriques font leur apparition : la première intitulée « Curiosité de la semaine » s'intéresse aux nouvelles tendances dans le jardin, et la deuxième est une rencontre d'un invité passionné par le jardinage[8].

Le , l'émission fête les 10 ans de France 5 avec une émission spéciale invitant plusieurs animateurs de la chaîne : Sophie Jovillard (Échappées belles), Julia Vignali et Stéphane Thebaut (La Maison France 5), Luana Belmondo et Philippe Gaudin (C à vous) et Laurent Goumarre (Entrée libre)[9].

Le , un jeu est lancé sur le site internet de France 5. Le site de l'émission, totalement refondu, est alors le troisième plus visité de la chaîne avec 9 000 visites quotidiennes[10].

À partir du , l'émission passe à 52 minutes et la nouvelle rubrique « Une découverte, une plante » s'intéresse aux origines et aux noms des plantes[11].

Le , Silence, ça pousse ! fusionne avec La Maison France 5 le temps d'une émission spéciale pour fêter les vingt ans de France 5. Les deux équipes, installées dans un ancien moulin transformé en chambre d'hôtes à Autun, s'occupent de réaménager une berge de l'Arroux à Laizy en Saône-et-Loire[12].

En , Noëlle Bréham quitte la présentation de l'émission pour se consacrer à la radio[13]. Elle est alors remplacée par Caroline Munoz[14].

En , Caroline Munoz quitte l'émission pour rejoindre France 2.

Elle est remplacée par Carole Tolila, chroniqueuse des Maternelles[15].

Identité visuelleModifier

Lors de la rentrée 2010 en septembre, l'émission modernise son identité visuelle.

Le générique de l'émission a été composé par Alex Jaffray

AccueilModifier

AudiencesModifier

L'émission attire en moyenne 640 000 téléspectateurs[3].

Le , le programme réalise un record d'audience en nombre de téléspectateurs avec 931 000 personnes, soit 3,7 % du public présent devant leur téléviseur[16].

En , le magazine dépasse le million de téléspectateurs[3].

Le , la soirée spéciale fusionnant Silence, ça pousse ! et La Maison France 5 est suivie par 1,2 million de téléspectateurs, soit 4,6 % de part de marché[17].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c [PDF]« Les 10 ans de Silence, ça pousse ! », sur France 5, .
  2. « Silence-ca-pousse-emission-du-19-septembre-1998 », sur Institut national de l'audiovisuel (consulté le 29 juin 2019).
  3. a b c et d Nathalie Chuc, « Silence, ça pousse !, l'émission qui fait du bruit », sur le site de TV Magazine, .
  4. « Biographie de Jean-Quentin Châtelain », sur le site du Théâtre du Rond-Point (consulté le 10 septembre 2015).
  5. « Biographie de Stéphane Marie », sur le site de Première (consulté le 10 septembre 2015).
  6. Florence Batisse-Pichet, « Silence, ça pousse : où vit Stéphane Marie ? », sur Côté maison, .
  7. « Le printemps triomphe chez le jardinier de la télé », sur revuenews.com, .
  8. « Silence, ça pousse ! : l'émission de France 5 rallongée dès le 8 septembre 2010 », sur Première, .
  9. Marie-Catherine Spinassou, « Silence, ça pousse ! fête ses 10 ans ! », sur Le Figaro, .
  10. Isabelle Ducrocq, « Silence, ça pousse ! un nouveau site, un nouveau jeu », sur France 5,
  11. « ITW Stéphane Marie : Silence ça pousse passe à 52 mn dès mercredi ! », sur alatele.wordpress.com, .
  12. Patrice Gascoin, « La Maison France 5 et Silence, ça pousse ! fusionnent pour une émission exceptionnelle », sur Le Figaro, .
  13. Kevin Boucher, « Silence, ça pousse ! : Noëlle Bréham quitte Stéphane Marie pour France Inter », sur PureMédias, .
  14. Benoit Daragon, « Silence, ça pousse : Caroline Munoz remplace Noëlle Bréham », sur PureMédias, .
  15. Benoit Daragon, « Silence, ça pousse : Carole Tolila remplace Caroline Munoz aux côtés de Stéphane Marie », sur PureMédias, (consulté le 16 septembre 2016).
  16. Tony Cotte, « Silence ça pousse tient tête à Glee et aux Inconnus », sur toutelatele.com, .
  17. Guillaume Denis, « Le crossover entre La Maison France 5 et Silence ça pousse crée la surprise », sur toutelatele.com, .

Voir aussiModifier