Sikorsky S-333
Image illustrative de l’article Sikorsky S-333
Schweizer 333

Rôle hélicoptère léger de servitude et d’entraînement
Constructeur Drapeau : États-Unis Schweizer Aircraft (en)Sikorsky Aircraft Corporation
Premier vol 14 juin 1988
Mise en service 1992
Date de retrait Toujours en service
Équipage
1 à 4
Motorisation
Moteur Allison Model 250
Nombre 1
Type Turbine à gaz
Puissance unitaire 235 ch
Nombre de pales 3
Dimensions
Diamètre du rotor 8.38 m
Longueur 9.5 m
Hauteur 3.35 m
Masses
À vide 567 kg
Charge utile 590 kg
Carburant 224 kg
Maximale 1116 kg
Performances
Vitesse de croisière 194 km/h
Vitesse maximale 204 km/h
Plafond 3900 m
Plafond avec effet de sol 2650 m
Plafond sans effet de sol 1555 m
Vitesse ascensionnelle 7.01 m/min
Distance franchissable 590 km

Les Schweizer S-330 et S-333, puis Sikorsky S-333, sont les versions d’un hélicoptère léger de servitude et d’entraînement américain produit par Schweizer Aircraft (en) puis Sikorsky Aircraft Corporation. Il s’agit d’un développement du Schweizer 300 (en) (lui-même une évolution du Hughes 269), doté d’un nouveau fuselage et d’une motorisation par turbine à gaz.

HistoriqueModifier

Le développement du Schweizer 330 est lancé en 1987, en reprenant les composants du Schweizer 300C —rotors, systèmes et commandes— mais en le munissant d’un fuselage redessiné. Le premier vol de l’appareil, muni d’une turbine à gaz Allison Model 250 au lieu du moteur à pistons du 300, a lieu le 14 juin 1988. La certification par la Federal Aviation Administration est obtenue en septembre 1992[1].

Deux ans après la mise en service du Schweizer 330, le fabriquant en présente une nouvelle version disposant d’un nouveau rotor et de performances accrues de 30%, le Schweizer 333. Le fabricant fournit un kit permettant de transformer les modèles 330 en 333[2].

Le 26 août 2004, Schweizer est racheté par Sikorsky. La production du Schweizer 330 cesse en 2007, et, en février 2009, le Schweizer 333 est renommé Sikorsky S-333.

En janvier 2018, Sikorsky annonce avoir vendu les droits de production de tous les appareils de la série S-300, y compris le S-333, à une nouvelle entreprise nommée Schweizer RSG[3].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement liéModifier

Aéronefs comparablesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Gerard Frawley, The international directory of civil aircraft, 2003/2004, Shrewsbury, Airlife, , 200 p. (ISBN 978-1-875-67158-8), p. 190
  2. (de) « Schweizer Model 333 », Flug Revue,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juillet 2018)
  3. (en) Oliver Johnson, « Sikorsky sells S-300 series product line to Schweizer RSG », sur verticalmag.com, (consulté le 12 juillet 2018)