Signe Riisalo

femme politique estonienne

Signe Riisalo
Illustration.
Fonctions
Ministre estonienne de la Santé et du Travail
(intérim)
En fonction depuis le
(2 mois et 5 jours)
Président Kersti Kaljulaid
Premier ministre Kaja Kallas
Gouvernement Kallas
Prédécesseur Tanel Kiik
Ministre estonienne de la Protection sociale
En fonction depuis le
(1 an, 6 mois et 13 jours)
Premier ministre Kaja Kallas
Gouvernement Kallas
Prédécesseur Tanel Kiik (Affaires sociales)
Biographie
Nom de naissance Signe Riisalo
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Tallinn
Nationalité estonienne
Parti politique Parti de la réforme d'Estonie
Diplômé de université de Tartu
université de Tallinn
université de technologie de Tallinn

Signe Riisalo, née le à Tallinn (Estonie), est une femme politique estonienne, membre du Parti de la réforme d'Estonie. Depuis le , elle est la ministre de la protection sociale d'Estonie.

Signe Riisalo (2021)

JeunesseModifier

En 1989, Signe Riisalo est diplômée de l'Université de technologie de Tallinn puis obtient une licence en travail social de l'université de Tallinn en 1995[1]. En 2008, elle est sort diplômée en droit de l'université de Tartu puis entame un doctorat en pédagogie sociale et protection de l'enfance à l'Université de Tallinn en 2017[1].

CarrièreModifier

Le , elle est nommée ministre de la protection sociale dans le nouveau gouvernement estonien formé par la première ministre Kaja Kallas[2].

À la suite de la pandémie de Covid-19 en Estonie, Signe Riisalo lance une campagne d'aide sur la santé mentale à hauteur de 2,85 millions d'euros pour venir en aide aux personnes touchées mentalement par les confinements et autres mesures sanitaires prises depuis le début de la crise[3].

RéférencesModifier

  1. a et b « Signe Riisalo | Eesti Vabariigi Valitsus », sur www.valitsus.ee (consulté le )
  2. (en) « Estonia elects its first ever female prime minister, Kaja Kallas », sur Women's Agenda, (consulté le )
  3. (en) « Mental Health Task Force launched by social protection minister », sur ERR, (consulté le )

Liens externesModifier