Pandémie de Covid-19 en Estonie

impact en Estonie de la pandémie de Covid-19
Pandémie de Covid-19 en Estonie
Mustamäe vaccination.JPG
Vaccination contre la Covid-19 à Tallinn en 2021.
COVID-19 Outbreak Cases in Estonia.svg
Cas de Covid-19 en Estonie pour 10 000 habitants.
  • > 2100 à 2400 cas pour 10 000 habitants confirmés
  • > 2400 à 2700 cas pour 10 000 habitants confirmés
  • > 2700 à 3000 cas pour 10 000 habitants confirmés
  • > 3000 à 3300 cas pour 10 000 habitants confirmés
  • > 3300 à 3600 cas pour 10 000 habitants confirmés
Maladie
Agent infectieux
Origine
Localisation
Premier cas
Date d'arrivée
Depuis le (2 ans, 7 mois et 2 jours)
Bilan
Cas confirmés
596 653 ()[1],[2]
Cas soignés
524 990 ()[1],[2]
Morts
2 647 ()[1],[2]

La pandémie de Covid-19 est une crise sanitaire majeure provoquée par une maladie infectieuse émergente apparue fin 2019 en Chine continentale, la maladie à coronavirus 2019, dont l'agent pathogène est le SARS-CoV-2. Ce virus est à l'origine d'une pandémie[note 1], déclarée le par l'Organisation mondiale de la santé.

La pandémie de Covid-19 en Estonie démarre officiellement le . À la date du , le bilan est de 2 647 morts.

ChronologieModifier

La pandémie de Covid-19 en Estonie débute dans sa capitale Tallinn le quand le premier cas de Covid-19 est recensé.

Le , 15 personnes sont diagnostiquées avec le coronavirus, toutes avaient été infectés à l'extérieur du pays, principalement dans le nord de l'Italie.

Le au soir, le gouvernement d'Estonie déclare l'état d'urgence jusqu'au . En conséquence, toutes les écoles et universités sont fermées et tous les rassemblements publics interdits, y compris les événements sportifs et culturels. Il annonce la fermeture des frontières aux étrangers et aux non-résidents à partir du .

Au , l'Estonie compte 1 535 cas confirmé et 40 morts[3], elle est le 57e pays le plus touché au monde en nombre de cas confirmé et 61e pays le plus touché au monde en nombre de morts[4].

Mesures prisesModifier

Les mesures annoncées sont les suivantes[5] :

  • Une distance minimale de deux mètres doit être maintenue entre les individus dans tous les lieux publics tels que les espaces de jeu et de sport, les plages, sentiers de promenade et de randonnée, mais aussi à l’intérieur, à l’exception du domicile des personnes où cela ne peut être vérifié. Ces mesures s’appliquent également aux bars et aux restaurants.
  • Des groupes de deux personnes maximum sont autorisés dans les espaces publics. Cette restriction ne s’applique pas aux familles résidant sous le même toit ou à leurs déplacements, ni aux agents des services publics. Cela s’applique également aux bars et restaurants.
  • Les centres commerciaux seront fermés à partir du , à l’exception des magasins alimentaires, pharmacies, boutiques de télécommunications, banques, services postaux, distributeurs automatiques et les commerces de vente ou de location d’équipements médicaux autorisés. Les lieux de restauration des centres commerciaux sont uniquement autorisés à effectuer de la vente à emporter.
  • Dans les commerces qui restent ouverts, les individus doivent impérativement garder une distance de deux mètres entre eux. Des gels hydroalcooliques doivent être mis à disposition à l’entrée et à la sortie de chaque commerce ouvert au public.
  • Les restaurants et les bars seront fermés à partir de 22H dans la soirée, et après cette heure seule la vente à emporter et la livraison seront autorisées.
  • Les autres lieux de divertissement tels que les bowlings, salles de billard, bars à chicha et clubs pour adultes seront fermés à partir du .
  • Fermeture de tous les clubs de sport, piscines, centres aquatiques, spas, centres de jeux pour enfants, centres de jour.
  • Les hôtels doivent fermer leurs salles de sport, piscines et saunas/spas.
  • Fermeture des musées, cinémas jusqu’au 1er mai.
  • Annulation de tous les évènements internationaux en Estonie « jusqu’au 1er mai »
  • Annulation des manifestations publiques (y compris concerts, conférences, spectacles, etc.).
  • Fermeture des écoles et universités à partir de lundi .
  • Le gouvernement a par ailleurs décidé de suspendre l’accueil de bateaux de croisière jusqu’au 1er mai.
  • Pour protéger les îles de l’épidémie, des restrictions sont mises en place pour les îles de Hiiumaa, Saaremaa, Muhumaa, Vormsi, Kihnu et Ruhnu pour les deux prochaines semaines. Seules les résidents permanents de ces îles sont autorisés à y accéder et doivent rester dans leurs voitures pendant la traversée. Les personnes non résidentes actuellement sur ces îles sont autorisées à partir. Les résidents des îles qui y sont actuellement ne doivent pas quitter leur résidence, sauf exceptions listées dans l’ordonnance de fermeture.
  • Les croisières Tallinn-Stockholm sont suspendues.

StatistiquesModifier

 
Nombre de cas en Estonie depuis le début de l'épidémie.
 
Nombre de morts en Estonie depuis le début de l'épidémie.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) « Coronavirus Dashboard », sur ncov2019.live (consulté le ).
  2. a b et c « Coronavirus Update (Live) - Worldometer », sur www.worldometers.info.
  3. (en) « Information about Coronavirus disease COVID-19 », sur Terviseamet.ee (consulté le ).
  4. Victor Alexandre, « Coronavirus : suivez l’évolution de l’épidémie en Estonie en direct », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. (en) « Government of the Republic of Estonia », sur Government of the Republic of Estonia (consulté le ).