Siegmund L’Allemand

peintre autrichien


Siegmund L'Allemand (né le à Vienne, mort le à Vienne) est un peintre autrichien de scènes d'histoire, de batailles, de genre et portraitiste.

Siegmund L’Allemand
HGM L Allemand Gideon von Laudon Kunersdorf.jpg
Siegmund L’Allemand, Ernst Gideon von Laudon à la bataille de Kunersdorf, 1878
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Lieu de travail

BiographieModifier

Siegmund L’Allemand, neveu de Fritz L'Allemand, est très passionné très tôt par la peinture et reçoit ses premières leçons par son oncle, Christian Ruben. Il travaille principalement comme peintre de scènes d'histoire et de bataille.

Siegmund L’Allemand devient professeur à l'Académie des Beaux-Arts de Vienne. Il est membre du Comité d'examen qui a rejeté en la candidature d'Adolf Hitler pour être étudiant[1]. Parmi ses élèves connus : Karl Borschke (1886 - 1941).

Plusieurs de ses œuvres sont aujourd'hui exposées au Heeresgeschichtlichen Museum à Vienne, dont le portrait monumental d'Ernst Gideon von Laudon à la bataille de Kunersdorf, après qu'elles ont été présentées à l'Exposition universelle de 1878 à Paris.

Notes et référencesModifier

  1. Brigitte Hamann: Hitlers Wien. Lehrjahre eines Diktators. Piper. 1996.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :