Sidney Coleman

physicien américain

Sidney Richard Coleman ( - ), est un physicien théorique.

Il fut professeur émérite à l'université Harvard et l'auteur du classique Aspects of Symmetry, non traduit en français.

BiographieModifier

Coleman a été élève de Murray Gell-Mann et a obtenu son Ph.D. en 1962 à Caltech.

Parmi les anciens étudiants de Coleman, on trouve H. David Politzer, Lee Smolin, David Griffiths, Anthony Zee, Erick Weinberg (en), Paul Steinhardt et John Hagelin[1].

En 1980 il devient membre de la National Academy of Sciences dans la section physique.

Dans une entrevue pour The Boston Globe en , après le décès de Coleman, le lauréat du prix Nobel de physique Sheldon Glashow a dit : « C'est un géant d'une certaine façon, parce qu'il est inconnu du grand public [...] Il n'est pas un Stephen Hawking ; il est presque invisible en-dehors. Cependant, dans la communauté des physiciens théoriques, c'est une sorte de dieu majeur. C'est le physicien des physiciens[trad 1]. »[2]

PublicationsModifier

  • (en) Sidney Coleman, Aspects of symmetry : selected Erice lectures of Sidney Coleman, Cambridge England New York, Cambridge University Press, (ISBN 0521318270).

Notes et référencesModifier

Citations originalesModifier

  1. (en) « He was a giant in a peculiar sense, because he's not known to the general populace [...] He's not a Stephen Hawking; he has virtually no visibility outside. But within the community of theoretical physicists, he's kind of a major god. He is the physicist's physicist. »

RéférencesModifier

  1. (en) « Sidney Coleman », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. (en) Bryan Marquard, « Sidney Coleman; Harvard icon taught physics classes with wit », The Boston Globe,‎ (lire en ligne, consulté le 26 février 2013)

Liens externesModifier