Sidi Ahmed Ben-Moussa

Sidi Ahmed Ben-Moussa (en arabe سيدي أحمد بن موسى) né à Fès[1] ou Kerzaz[2] vers 1500[3] et mort à Kerzaz vers 1600[4], est un érudit musulman du Nord Ouest de l'Afrique, fondateur de la confrérie musulmane des Kerzazïa.

Il a étudié à Fès au Maroc, avant d'entrer à Kerzaz pour enseigner[5]. Il tomba malade pendant l'une de ses tournées, retourna à Kerzaz où il mourut en 1604[réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

  1. Messaoud Ahmed, «Kerzaz, pôle touristique religieux par excellence», Le courrier d'Algérie , 1/02/2016, no 3631, p. 5
  2. Octave Depont, Xavier Coppolani, Les Confréries religieuses musulmanes, 1897, p. 501
  3. Selon les sources on trouve 1492 (cf. Le courrier d'Alger p.5) ou 1502 (cf. Les Confréries musulmanes)
  4. Selon les sources on trouve 1573 (cf. El Moudjahid, 1604 (cf. Le courrier d'Alger p.5) ou 1608 (cf. Les Confréries musulmanes)
  5. « Kerzaz, la ville sainte du Sud-Ouest algérien », sur algerieterredafrique.blogspot.com, article du (consulté le 19 août 2018).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier