Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour la chanson de l'album News of the World de Queen, voir Sheer Heart Attack (chanson).
Sheer Heart Attack

Album de Queen
Sortie Drapeau : Royaume-Uni 8 novembre 1974
Drapeau : États-Unis [1]
Enregistré Entre juillet et septembre 1974
AIR (Londres)
Studios Rockfield (pays de Galles)
Studios Trident (Londres)
Studios Wessex (Londres)
Durée 39:02
Genre hard rock, glam rock
Producteur Roy Thomas Baker, Queen
Label Drapeau : Royaume-Uni EMI
Drapeau : États-Unis Hollywood Records
Critique

Albums de Queen

Singles

  1. Killer Queen
    Sortie : 11 octobre 1974
  2. Now I'm Here
    Sortie : 17 janvier 1975
  3. Lily of the Valley
    Sortie : avril 1975 (Japon)

Sheer Heart Attack est le 3e album studio du groupe de rock britannique Queen, sorti en 1974.

HistoriqueModifier

Sheer Heart Attack est un album « patchwork » de sons et d'ambiances (illustré par la pochette qui montre les quatre membres du groupe placés dans tous les sens). Queen est au sommet de sa période glam rock avec des morceaux (In the Lap of the Gods, Killer Queen, ...) qui annoncent déjà la folie du prochain album à venir A Night at the Opera.

Cet album contient le succès Killer Queen, chanson écrite par Freddie Mercury, décrite comme un « chef-d'œuvre rock merveilleusement rosse traitant d'une call-girl de luxe »[5]. Elle atteint la 2e place dans les classements britanniques. L'autre 45 tours extrait de l'album est Now I'm Here, écrite par Brian May qui signe aussi Brighton rock, marqué par un long instrumental et des sons de fête foraine en guise d'ouverture. Sheer Heart Attack contient aussi Stone Cold Crazy, parfois considérée comme un ancêtre du thrash metal[5]. Si ce point de vue peut se discuter, il est vrai que le tempo très rapide et les riffs en staccato ont eu une grande influence sur des groupes comme Metallica (qui a d'ailleurs repris la chanson en 1992 lors du concert en hommage à Freddie Mercury. La chanson figure également sur leur album de reprises Garage Inc., paru en 1998). Le bassiste John Deacon compose sur cet album son 1er morceau, Misfire. La chanson She Makes Me, composée par Brian May, comprend un souffle pathologique, référence à l'hépatite B que le guitariste avait contractée pendant l'année 1974. Elle est à l'origine du nom de l'album.

La pochette de l'album est une photographie de Mick Rock montrant les quatre membres du groupe allongés les uns sur les autres et en sueur. Freddie Mercury affirme à son sujet : « Nous avons souffert le martyre pour la prendre. Nous sommes toujours aussi poseurs »[5].

Il fait partie des albums listés dans le livre Les 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie, qui le décrit comme ayant fait percer le groupe des deux côtés de l'Atlantique « grâce au rock gothique » de Brian May et « à la pop haute en couleur » de Freddie Mercury[5].

Classements et certificationsModifier

Classements hebdomadairesModifier

Pays Meilleure
position
  Australie (Kent Music Report)[6] 19
  Canada (RPM Top Albums)[7] 6
  États-Unis (Billboard 200)[8] 12
  Japon (Oricon)[9] 23
  Norvège (VG-lista)[10] 9
  Pays-Bas (Mega Album Top 100)[11] 7
  Royaume-Uni (UK Albums Chart)[12] 2

CertificationsModifier

Pays Ventes Certifications
  États-Unis (RIAA) 500 000 +   Or[13]
  Pologne (ZPAV) 20 000 +   Platine[14]
  Royaume-Uni (BPI) 300 000 +   Platine[15]

Fiche techniqueModifier

Liste des chansonsModifier

Face A
No TitreAuteur Durée
1. Brighton RockBrian May 5:10
2. Killer QueenFreddie Mercury 3:00
3. Tenement FunsterRoger Taylor 2:46
4. Flick of the WristFreddie Mercury 3:17
5. Lily Of The ValleyFreddie Mercury 1:45
6. Now I'm HereBrian May 4:13
Face B
No TitreAuteur Durée
7. In the Lap of the GodsFreddie Mercury 3:22
8. Stone Cold CrazyQueen 2:14
9. Dear FriendsBrian May 1:07
10. MisfireJohn Deacon 1:49
11. Bring Back That Leroy BrownFreddie Mercury 2:15
12. She Makes Me (Stormtrooper in Stilettos)Brian May 4:09
13. In the Lap of the Gods… RevisitedFreddie Mercury 3:45

CréditsModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://www.queenpedia.com/index.php?title=Sheer_Heart_Attack_(album)
  2. (en) Dominique Leone, « Sheer Heart Attack », sur Pitchfork (consulté le 11 mai 2019)
  3. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Sheer Heart Attack », sur AllMusic (consulté le 11 mai 2019)
  4. (en) « Sheer Heart Attack », sur Sputnikmusic (consulté le 11 mai 2019)
  5. a b c et d Robert Dimery, Les 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie, Flammarion, (ISBN 2-0820-1539-4), p. 328
  6. (en) David Kent, Australian Chart Book 1970–1992, St Ives, N.S.W., Australian Chart Book, (ISBN 0-646-11917-6)
  7. (en) « RPM Top Albums - Volume 23, No. 15, June 07 1975 », sur collectionscanada.gc.ca (consulté le 11 mai 2019)
  8. Sutcliffe 2016, p. 53
  9. (ja) « Yamachan Land – Albums Chart Daijiten – Queen », sur biglobe.ne.jp (consulté le 11 mai 2019)
  10. (en) Norwegiancharts.com – Queen – Sheer Heart Attack. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 11 mai 2019.
  11. (nl) Dutchcharts.nl – Queen – Sheer Heart Attack. Mega Album Top 100. Hung Medien. Consulté le 11 mai 2019.
  12. (en) « Queen Albums », sur officialcharts.com (consulté le 11 mai 2019)
  13. (en) « Gold & Platinum - Queen », sur riaa.com (consulté le 11 mai 2019)
  14. (pl) « ZPAV :: Bestsellery i wyróżnienia - Wyróżnienia - Platynowe płyty CD - Archiwum », sur bestsellery.zpav.pl (consulté le 11 mai 2019)
  15. (en) « Certified Awards Search », BPI (consulté le 11 mai 2019)

BibliographieModifier