Ouvrir le menu principal
Shakin' Stevens
Shakin Stevens 2013.jpg
Shakin' Stevens 2013
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
CardiffVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Michael Barratt
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Label
Genre artistique
Site web
Discographie
Discographie de Shakin’ Stevens (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Shakin' Stevens , de son vrai nom Michael Barratt, est un chanteur gallois spécialisé dans le rockabilly, et le rock 'n' roll, né le à Cardiff.

Sommaire

CarrièreModifier

Michael Barratt se fait appeler Shakin' Stevens depuis qu'un de ses amis, Steven Vanderwalker, se nommait lui-même ainsi. Michael s'est dit : "c'est un nom que l'on oublie pas" et a empreinté le pseudonyme pour son groupe The Sunsets[1].

Shakin' Stevens a été le chanteur de groupe "The Sunsets" qu'il a formé en 1969 avec l'aide du vocaliste Paul Barrett et du saxophoniste Paul Dohan. Il se spécialise dans le rockabilly et le rock 'n' roll dans la grande tradition Memphis-Nashville. Il enregistre son premier album en 1970 produit par Dave Edmunds. Il chante des reprises de Lights out et I hear you knocking dont Edmunds lui-même en fera un no 1 en novembre. Shakin' Stevens & Sunsets tournent en Europe et survivent aux années 1970 grâce aux concerts très populaires aux Pays-Bas et d'émissions TV. En décembre 1977 Shakin' joue le rôle d'Elvis dans la comédie musicale Elvis à Londres, puis apparaît régulièrement dans le show TV Let's Rock. Ensuite, il chante dans la série télévisée Oh Boy avec Lulu, Joe Brown, Alvin Stardust et le groupe Fumble. Le single "Marie Marie" des Blasters en 1981 entre au top 20 au Royaume-Uni et sera ainsi son premier grand succès. Il reprend ensuite des titres rock obscurs qui s'avéreront payants, notamment This ole house (version originale par Stuart Hamblen) qui sera classé no 1 en 1981 au Royaume-Uni ou Green door (reprise de Jim Lowe en 1956) en 1982. Shaky sera classé parmi les meilleures ventes d'albums au cours de l'année 1981.

Très apprécié au Royaume-Uni, il a classé 15 singles dans le TOP 10 UK, dont 4 numéro 1 (This Ole House, Green Door, Oh Julie, Merry Christmas Everyone) , 5 albums dans le TOP 10 UK dont 1 numéro 1 (Shaky)[2].
Shakin' Stevens est toujours actif : il sera en tournée au Royaume-Uni en Mars 2019[3].

DiscographieModifier

  • A Legend (1970) Shakin' Stevens & the Sunsets
  • I'm No J.D. (1971) Shakin' Stevens & the Sunsets
  • Rockin' And Shakin' (1972) Shakin' Stevens & the Sunsets
  • Shakin' Stevens (1978)
  • Take One (1979)
  • Marie Marie (1980)
  • This Ole House (1981)
  • Shaky - Green Door (1981)
  • Hot Dog (1982)
  • Give Me Your Heart Tonight (1982)
  • The Bop Won't Stop (1983)
  • Greatest Hits (1984)
  • Lipstick Powder And Paint (1985)
  • Let's Boogie (1987)
  • A Whole Lotta Shaky (1988)
  • There's Two Kinds Of Music...Rock And Roll (1990)
  • Merry Christmas Everyone (1991)
  • The Epic Years (1992)
  • The Story Of The Rockers (1993)
  • The Collection (2005)
  • Now Listen (2007)
  • Echoes Of Our Times (2016)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (en) Dave Simpson, « Shakin' Stevens: 'I'm like a skittle. If I get knocked down I get back up again' », sur the Guardian, (consulté le 27 septembre 2018)
  2. (en) « Shakin' Stevens | full Official Chart History | Official Charts Company », sur www.officialcharts.com (consulté le 27 septembre 2018)
  3. (en) « Shakin' Stevens - Echoes of our times », sur Shakin' Stevens (consulté le 27 septembre 2018)