Shadow of the Comet

jeu vidéo de 1993

Shadow of the Comet, aussi publié sous le titre de Call of Cthulhu: Shadow of the Comet est un jeu vidéo d'aventure développé et édité par Infogrames, sorti en 1993 sur MS-DOS.

Shadow of the Comet

Développeur
Éditeur
Réalisateur
Norbert Cellier[1]
Compositeur

Date de sortie
Genre
Mode de jeu
Plate-forme

Langue
Anglais

Le jeu est basé sur le récit fantastique du Mythe de Cthulhu de l'écrivain H. P. Lovecraft et utilise de nombreux éléments de ses nouvelles L'Abomination de Dunwich (1929) et Le Cauchemar d'Innsmouth (1936). Shadow of the Comet a été suivi par le jeu vidéo Prisoner of Ice (1995), mais celui-ci ne constitue pas une suite directe.

SynopsisModifier

Le joueur incarne le personnage de John T. Parker, un photographe britannique employé par un journal anglais, chargé en 1910 d'aller ramener des clichés du passage de la comète de Halley à proximité de la Terre. Pour ce faire, Parker se rend en Amérique, plus précisément à Illsmouth en Nouvelle-Angleterre[2] car, de cette ville seulement, la comète de Halley semble frôler le ciel et paraît étonnement proche (« à une portée de fusil »).

Ce spectacle, étonnant pour tout astronome ou toute personne intéressée de près ou de loin par les étoiles, n'est pourtant pas suivit ; personne ne se rend jamais à Illsmouth. C'est précisément ce que, quelque 76 années plus tôt, Lord Boleskine, un savant et astronome anglais, avait cherché à comprendre lors de son voyage au cours du précédent passage de la comète (en 1834). Fort de ses connaissances en matière de littérature occulte (notamment de l'ouvrage maudit le Necronomicon), Boleskine avait entrepris diverses recherches sur la comète de Halley, ainsi que sur les croyances et les rites liés à Cthulhu. S'étant rendu à Illsmouth pour progresser dans ses recherches, il était devenu subitement fou.

Après l'arrivée de Parker à Illsmouth, ses clichés dévoilent les dessous d'un complot diabolique. Au cours du jeu, le joueur doit tâcher de maintenir son personnage en vie pendant les trois jours qui le séparent du passage de la comète et, dans le même temps, de mener à bien l'enquête sur les évènements de 1834 — notamment les liens entre la comète, Cthulhu et la malédiction d'Illsmouth.

Système de jeuModifier

Le joueur contrôle les actions de John T. Parker via les touches directionnelles du clavier et la souris. Le jeu se joue comme un jeu d'aventure classique à la troisième personne.

Son personnage peut interagir avec son environnement (avec le décor à l'écran et en discutant avec les habitants d'Illsmouth). Les objets qu'il peut prendre à l'écran projettent une ligne blanche de l'œil de Parker vers l'objet, indiquant que le joueur peut ajouter celui-ci à l'inventaire de son personnage. Parker peut utiliser les objets de son inventaire pour effectuer des actions particulières, créer d'autres objets (en les combinant) ou les utiliser directement.

SuiteModifier

Shadow of the Comet a connu une « suite » (sans rapports narratifs entre les deux jeux) avec le jeu Prisoner of Ice (1995), toujours réalisé par Infogrames.

AccueilModifier

En 2011, Adventure Gamers a nommé Shadow of the Comet comme le 74e meilleur jeu d'aventure jamais sorti[4].

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Shadow of the Comet » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Norbert Cellier », imdb.com (consulté le 18 novembre 2017).
  2. Illsmouth est une ville fictive, dérivée de Innsmouth et qui apparaît dans les diverses nouvelles de l'écrivain H.P. Lovecraft.
  3. (en) Rob Franklin, « Shadow of the Comet Review », Adventure Gamers.com, 18 février 2005.
  4. (en) « Top 100 All-Time Adventure Games » [archive du ], sur Adventure Gamers.com, .

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier