Ouvrir le menu principal

Sergueï Grigorievitch Stroganov (Сергей Григорьевич Строганов)
Sergueï Grigorievitch Stroganov, huile sur toile, (1726), portrait de Ivan Nikititch Nikitine (1690-1741)
Sergueï Grigorievitch Stroganov, huile sur toile, (1726), portrait de Ivan Nikititch Nikitine (1690-1741)

Titre baron
Distinctions Ordre de Saint Alexandre Nevski Ordre de Saint-Alexandre Nevski

Ordre de Sainte-Anne Ier classe Ordre de Sainte-Anne (1re classe)

Biographie
Dynastie Famille Stroganov
Naissance
Moscou
Décès
Père Grigori Dmitrievitch Stroganov
Mère Maria Iakovlevna Novosiltseva
Conjoint Sofia Kirillovna Narychkina
Enfants Alexandre Sergueïevitch Stroganov
  • Maria Sergueïevna Stroganova
  • Anastasia Sergueïvna Stroganova

Stroganov v1 p34.png

Baron Sergueï Grigorievitch Stroganov, (en alphabet cyrillique : Барон Сергей Григорьевич Строганов né en 1707 à Moscou, décédé le 30 septembre 1756. Chambellan, lieutenant-général, grand collectionneur de tableaux, il fit construire le fameux palais Stroganov à Saint-Pétersbourg.

Sommaire

BiographieModifier

En 1722, Sergueï Grigorievitch Stroganov fut, avec ses frères Aleksandr Grigorievitch et Nikolaï Grigorievitch élevé à la dignité de baron. Il obtint également la fonction de chambellan. Le 1er octobre 1754, jour de la naissance du tsarévitch Pavel Petrovitch de Russie, bénéficiant de faveurs à la cour de l'impératrice Élisabeth Ire de Russie, baron fut promu lieutenant-général, en outre, il fut décoré de l'Ordre de Sainte-Anne (1re classe), de l'ordre Alexandre Nevski[1].

En 1735, il épousa Sofia Kirillovna Narychkina, le 14 janvier 1733 naquit leur premier enfant : Alexandre Sergueïevitch, en 1736, la famille Stroganov fêta l'arrivée d'une petite fille nommée Maria Sergueïevna, en 1737, Anastasia Sergueïevna vint agrandir le cercle de la famille Stroganov, mais elle ne vécut que quelques mois. La même année décéda Sofia kirillovna Narychkina, après le décès de son épouse, Alexandre Grigorievitch se consacra à l'éducation de son fils[1]. Lorsque Alexandre Sergueïevitch atteignit ses 19 ans, estimant qu'une éducation à domicile se révélait insuffisante, le baron envoya son fils étudier à l'étranger. Le 24 mars 1752, porteur de lettres de recommandation et accompagné de son tuteur, le jeune Alexandre Sergueïevitch partit pour l'étranger. Il resta éloigné de sa terre natale pendant quatre années.

 
Le palais Stroganov

Entre-temps, le baron termina la construction du fastueux palais Stroganov à Saint-Pétersbourg au 37 Perspective Nevski, puis, il exhorta son fils à rentrer en Russie, hormis l'impatience de revoir Alexandre Grigorievitch après tant d'années de séparation, il avait également l'intention de le marier. Son choix s'arrêta sur la princesse Anna Mikhaïlovna Vorontsova, fille du vice-chancelier Mikhaïl Illarionovitch Vorontsov (1714-1767), son choix fut principalement orienté par l'impératrice Élisabeth Ire et la famille Vorontsov.

Selon ses contemporains, le baron fut un homme bon et bienveillant, aimant profondément son fils, désirant lui donner une solide éducation. Il aima le faste.

Le collectionneurModifier

Passionné d'art, le baron dépensa des sommes considérables pour l'acquisition d'œuvres d'art, il amorça les bases de la galerie de peintures exposées dans le palais Stroganov, celle-ci au fil du temps acquit une grande renommée[1].

Décès et inhumationModifier

Le baron Sergueï Grigorievitch Stroganov s'éteignit le 30 septembre 1756, il fut inhumé au monastère Saint-Alexandre-Nevski à Saint-Pétersbourg.

FamilleModifier

Fils de Grigori Dmitrievitch Stroganov et de Maria Iakovlevna Novosiltseva. En 1732, il épousa Sofia Kirillovna Narychkina, décédée le 7 mai 1737.

De cette union naquirent trois enfants :

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier