Sergueï Dvortsevoï

Réalisateur russe
Sergueï Dvortsevoï
Nom de naissance Дворцевой, Сергей Владимирович
Naissance (57 ans)
Chimkent
Nationalité Drapeau du Kazakhstan Kazakhstanais Drapeau de la Russie Russe
Profession Réalisateur
Films notables Paradis
Jour du pain
Higway
Dans le noir
Tulpan

Sergueï Vladimirovitch Dvortsevoï (en russe : Сергей Владимирович Дворцевой, né en 1962 à Chimkent, au Kazakhstan) est un réalisateur primé à travers la planète tout d'abord pour des courts et moyens métrages documentaires, puis pour son premier long métrage de fiction, tourné en 2006, Tulpan[1],[2],[3],[4]. Son film Ayka fait partie de la sélection officielle de 2018 au Festival de Cannes [5]

BiographieModifier

Sergueï Dvortsevoï naît en 1962 à Chimkent au Kazakhstan, alors Union soviétique.

Il est diplômé du lycée aéronautique en Ukraine et de l’institut radiotechnique de Novosibirsk, en Sibérie.

Il devient ingénieur radiophonique pour Aeroflot, mais il s'ennuie et c'est par hasard qu'il entre dans le cinéma : en 1990, à 28 ans, il tombe sur une annonce pour un enseignement supérieur de réalisation et d’écriture de scénarios à Moscou.

« Je ne connaissais rien ni aux films ni aux réalisateurs, avoue-t-il d'un air un peu coupable, mais c'était ma chance : je n'étais pas formaté et j'ai compris rapidement ce que je voulais faire. » Ses documentaires, courts et moyens, sont vite acclamés dans tous les festivals. Puis c'est le premier long métrage de fiction, très ancré dans le réel (une "fiction documentaire") et en même temps poétique, Tulpan, qui lui vaut une moisson de prix dans les festivals internationaux, de Montréal à Tokyo en passant par Cannes (où il a reçu plusieurs prix : Un certain regard, Jeunesse et Éducation nationale).

FilmographieModifier

ActeurModifier

TélévisionModifier

Téléfilms

RéalisateurModifier

CinémaModifier

Courts-métragesModifier

ProducteurModifier

CinémaModifier

Courts-métragesModifier

ScénaristeModifier

CinémaModifier

Courts-métragesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier