Serge Fauchereau

Serge Fauchereau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(83 ans)
Activités

Serge Fauchereau (né le à Rochefort-sur-mer) est un conservateur du patrimoine[1] responsable des expositions Paris-New York, Paris-Berlin, Paris-Moscou, Europa-Europa, Futurismo et Futurismi, entre autres.[2]

BiographieModifier

De 1973 à 1976, il est professeur de littérature américaine à l'Université de New York et à l'Université du Texas[3]. Fauchereau devient ensuite commissaire d'expositions internationales, notamment au Centre Georges Pompidou à Paris et dans d'autres institutions, comme le Palazzo Grassi à Venise, à la Kunsthalle de Bonn et la Tate Modern à Londres. Il a également été commissaire de la rétrospective Bruno Schulz au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme à Paris[4], de l'exposition Mexique-Europe au Musée d'Art Moderne de Lille-Villeneuve d'Ascq, et de la rétrospective de l'allemand Cueto au musée national centre d'art Reina Sofia à Madrid.

Théophile Gautier, Paris, 1972, les Lettres nouvelles : Denoël

Braque, Paris, 1987, Albin Michel

Arp, Paris, 1988, Albin Michel

Lecture de la poésie américaine, (Éd. augm. et ill.), Paris, 1998, ed. Somogy, 335 p. lire en ligne sur Gallica

Peintures et dessins d'écrivains, Paris, 1991, Éditions Belfond, 224 p.

Kazimir Malévitch , Paris, 1991, Cercle d'art , 220 p.

Fernand Léger, un peintre dans la cité, Paris, 1994), Albin Michel

Mondrian et l'utopie néo-plastique, Paris, 1995, A. Michel, 128 p.

Dali, Paris, 2000, Cercle d'art, 64 p.

Matisse, 1869-1954, Paris, 2002, Cercle d'art, 63 p.

Gaston Chaissac, environs et aparté, Re-bus Italie 2000 143 p.

Le cubisme, une révolution esthétique, sa naissance et son rayonnement, Paris, 2012, Flammarion, 253 p.

Les peintres mexicains, 1910-1960 (la révolution, les calaveras, Diego Rivera, le muralisme, le stridentisme, José Clemente Orozco, David Alfaro Siqueiros, Paris, New York, les Contemporaneos, l'Atelier de gravure populaire, Frida Kahlo, Rufino Tamayo, Enrique Bryant, le surréalisme, la Ruptura), Paris, 2013, Flammarion, 255 p.

NotesModifier

  1. « Biographie de Serge Fauchereau », France Culture, sur France Culture (consulté le )
  2. [1]Amazon author page for Serge Fauchereau
  3. « Art critic Serge Fauchereau awarded Doctor Honoris Causa title of University of Bucharest », Nine o'Clock.ro, (consulté le )
  4. Nathalie Jungerman, « Entretien avec Serge Fauchereau », Fondation d'entreprise La Poste, (consulté le )

Liens externesModifier