Sennelier

Magasin historique à Paris, quai Voltaire.

Sennelier, du nom d'un marchand de couleurs français installé à Paris en 1887, est une marque de couleurs pour artistes, peintures, encres, pastels.

HistoireModifier

À la fin du XIXe siècle, les artistes peintres n'avaient plus, comme ceux du XVIIe siècle, la maîtrise technique de la fabrication des couleurs. Ils recherchaient, parfois avec difficulté, des fournisseurs de confiance pour leur matériaux. L'industrie chimique proposait de nouveaux colorants de synthèse, séduisants, mais qui n'avaient pas toujours la meilleure résistance au temps et à la lumière ; les liants et le broyage des pigments ne correspondaient pas toujours à leurs attentes[1]. La profession de marchand de couleurs tend à se différencier de droguiste.

En 1887, Gustave Sennelier, coloriste attentif aux exigences des artistes, avec une formation de chimiste, ouvrit un magasin quai Voltaire. Il prit l'initiative rare de communiquer la chimie de ses produits dans un petit livre publié en 1912[2].

Sennelier produira des couleurs pour la peinture à l'huile, l'aquarelle, le pastel sec, exportées dans de nombreux pays.

L'entreprise, entretenant toujours à la fois des liens avec des artistes prestigieux et les compétences en chimie nécessaires à la garantie des colorants, s'est ensuite développée dans des ateliers de production, au-delà du magasin du quai Voltaire et des couleurs, avec des toiles et papiers pour artistes[3].

Sennelier est devenue[Quand ?] une des marques commerciales de la société Max Sauer, dont l'activité d'origine est la fabrication de pinceaux pour artistes[4].

Artistes habituésModifier

Picasso, Cézanne, Salvador Dali, Chagall, Degas, Sonia Delaunay, Balthus, Gustave Moreau

Notes et référencesModifier

  1. Philip Ball (trad. Jacques Bonnet), Histoire vivante des couleurs [« Bright Earth: The Invention of Colour »], Paris, Hazan, , p. 261-265.
  2. Gustave Sennelier, Chimie des couleurs : fabrique de couleurs fines pour les arts, Paris, .
  3. Site du magasin Sennelier, www.magasinsennelier.com.
  4. « Contact », sur www.sennelier.fr (consulté le 11 mai 2019) ; « Raphael depuis 1793 » (consulté le 11 mai 2019).

BibliographieModifier

  • Pascale Richard, Sennelier. L'artisan des couleurs, Paris, Éditions du Chêne, , 176 p. (ISBN 978-2812305320).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier