Ouvrir le menu principal

Secret Invasion
Éditeur Marvel Comics
Fréquence Mensuel
Format Série régulière (plus tie-ins)
Date(s) de publication (en) avril 2008 -
janvier 2009

(fr) février 2009 - septembre 2009

Numéros 8
Personnages principaux The New Avengers
The Mighty Avengers
Fantastic Four
X-Men
Nick Fury
The Initiative
Thunderbolts
Inhumans
The Skrulls
Skrull Kill Krew
Hood's Crime Syndicate
Norman Osborn
Marvel Boy (Noh Varr)

Scénariste(s) Brian Michael Bendis
Dessinateur(s) Leinil F. Yu
Coloriste(s) Laura Martin
Encrage Mark Morales

Secret Invasion est un crossover de comic books présents dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics, publié durant l'année 2008.

Point culminant de plusieurs intrigues dont certaines datent de plusieurs années et l'un des événements majeurs de l'univers Marvel, cette mini-série de huit numéros, auxquels s'adjoignent plusieurs dizaines de titres associés, raconte l'invasion de la Terre par les Skrulls, un groupe de métamorphes extraterrestres qui ont secrètement remplacé nombre de super-héros de l'univers Marvel par des imposteurs au fil de nombreuses années, avant l'invasion déclarée, et met en scène la plupart des équipes emblématiques des super-héros Marvel : les New Avengers, les Mighty Avengers, les Fantastic Four, les X-Menetc.

Le slogan promotionnel de Marvel pour cet événement était « À qui faites-vous confiance ? »

Historique de la publicationModifier

Secret Invasion est un projet concocté par Marvel Comics depuis quelques années, approuvé au moment de la publication de Avengers Disassembled[1]. Le premier indice concret de la présence de l'invasion se situe dans les pages de New Avengers #1, tandis que des allusions peuvent être trouvées dans le quatrième de couverture de l'un des volumes de Secret Wars[1].

Pour Bendis, il est étrange que l'on ait toujours présenté les Skrulls, êtres pourtant capables de mimétisme morphologique, comme des envahisseurs avec des armes lasers et des vaisseaux spatiaux. S'inspirant de la façon dont Star Trek a converti les Klingons, ou dont le nouveau Battlestar Galactica a transformé les Cylons, l'auteur s'est attaché à représenter les Skrulls en une menace plus sérieuse[2].

Après plusieurs années où l'essentiel des intrigues au sein de l'univers Marvel se basait sur la division, la confrontation et la suspicion de la communauté super-héroïque — Avengers Disassembled, Secret War, House Of M, Civil War et Messiah Complex —, Secret Invasion est le point culminant de cette période, avec une paranoïa poussée à l'extrême et la perte de confiance entre héros.

Toutefois, toujours selon Bendis, cette histoire dispose également des potentialités pour réunifier de nouveau tout le monde. Brian Bendis explique dans une interview que les Skrulls ont été inventés à une époque où la Guerre froide était un composant important de l'univers Marvel. Dans l'Amérique de l'après-11 septembre, l'heure est à la paranoïa face à un ennemi invisible.

RésuméModifier

Cadre de l'histoireModifier

IlluminatiModifier

À la fin de la guerre Kree-Skrull qui eut la Terre comme champ de bataille, un groupe de héros parmi les plus influents de la Terre, les Illuminati (composés de Red Richards, Iron Man, Flèche Noire, Charles Xavier, Namor et le Dr Strange) décidèrent de menacer directement les Skrulls sur leur planète. Capturés par les Skrulls, chaque membre fut soumis à des expérimentations destinées à étudier ses pouvoirs. Même si les Illuminati parvinrent à s'échapper, l'empereur Skrull se déclara satisfait et commanda à ses scientifiques de commencer à travailler.

La prophétieModifier

Le passage 11 du Livre des Mondes[3] contient la prophétie suivante: Une vague de destruction, le Vide. Et du Vide, tu pourras étendre ton bras et obtenir ce qui a besoin de toi.Ainsi uniquement s'ouvriront pour toi et tes frères les portes du Paradis.

Ce passage montre que la conquête de la Terre ne se base pas uniquement sur de motifs d'impérialisme traditionnel, mais se fonde sur des motivations religieuses profondes qui porte les Skrulls à croire que la Terre fait déjà partie de leur empire[4].

InfiltrationModifier

La défaite contre les Kree, l'épisode des Illuminati, la disparition de leur planète d'origine, dévorée par Galactus, la vague d'Annihilation sont autant d'évènements qui ont contribué à radicalement modifier la manière dont l'empire Skrull agit: ces évènements étaient annoncés dans une suite de prophéties, base de croyances qui appartenaient au début à certaines sectes et qui se sont généralisées[5]. et mené d'abord à l'infiltration, ensuite à l'invasion ouverte.

ChronologieModifier

Cette chronologie est provisoire et susceptible d'évoluer en fonctions des nouvelles publications.

La première apparition skrull que l'on peut lier à Secret Invasion remonte au temps où Carol Danvers, qui n'était pas encore Miss Marvel, était responsable de la sécurité à la NASA à Cap Canaveral[6]. En compagnie de Captain Mar-Vell, elle découvre sur le site une sphère d'origine skrull. À son toucher, la sphère enregistre ses caractéristiques biologiques et les transmet à un vaisseau skrull qui a pour objectif de cataloguer autant d'ADN humain que possible, dans le but de réaliser leur "plan". Par la suite, le fils du scientifique skrull responsable de la mission fera partie de la vague de super-skrulls envoyés sur Terre lors de l'invasion.

Secret InvasionModifier

Tout commença avec l'apparition du Skrull-Elektra, qui avait dirigé la Main, tué lors d'un affrontement avec les Vengeurs Secrets par Maria Lopez alias Echo. Ne sachant pas quoi faire du corps du Skrull les Vengeurs réfléchirent, ils pensèrent qu'une invasion était en cours. Spider Woman voulut amener le corps à Tony Stark mais son équipe n'était pas d'accord : ils dirent que lui aussi était un Skrull. Après la visite de Jessica Drew, Tony Stark réunis les Illuminati (Charles Xavier, Fléche Noire, Mr Fantastic, Namor et le Dr Strange) pour leur parler du skrull et de la potentielle invasion. Mais ceux-ci découvrirent que Fléche Noire, le chef des Inhumains, était en réalité un Super-Skrull.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier