Seconde expédition de Chiloé

Seconde expédition de Chiloé
Description de cette image, également commentée ci-après
Frégate Numancia
Informations générales
Date au
Lieu archipel de Chiloé et Calbuco(Chili)
Issue la flotte péruano-chilienne est localisée, mais pas détruite : elle reste sur place jusqu'à la fin du conflit
Belligérants
Drapeau de l'Espagne EspagneDrapeau du Chili Chili Drapeau du Pérou Pérou
Commandants
Casto Méndez Núñez (es)
Forces en présence
2 frégates

Guerre hispano-sud-américaine (1865-1866)

Batailles

m

Coordonnées 42° 36′ sud, 73° 57′ ouest
Géolocalisation sur la carte : Chili
(Voir situation sur carte : Chili)
Seconde expédition de Chiloé

La seconde expédition de Chiloé ou seconde expédition à Abtao était une opération navale espagnole développée pendant la guerre hispano-sud-américaine dans le prolongement de la précédente dans le but de localiser et de détruire la flotte péruano-chilienne qui se cachait dans l'archipel de Chiloé.

ExpéditionModifier

L'escadre espagnole en charge de la mission, formée par la frégate blindée Numancia et de la frégate à hélices Blanca, trouva les navires alliés abrités à Huite, un estuaire étroit et très difficile d'accès sur le côté oriental de l'île de Chiloé dont l'embouchure avait été bloquée par les navires alliés, renforcée avec des batteries de canons récupérées sur la frégate péruvienne Amazonas échouée. Les frégates espagnoles, voyant qu'elles ne pouvaient pas forcer l'entrée et que leurs adversaires n'avaient pas l'intention de quitter leur abri, ont décidé de mettre fin à la mission. Sur le chemin du retour, les espagnols ont capturé le vapeur chilien Paquete de Maule transportant des soldats.

Bien que les navires alliés n'aient pas pu être détruits, ils resteront dans leur abri pour le reste de la guerre. Seules les corvettes péruviennes Unión et América partiront fin en direction du détroit de Magellan, dans le sens opposé à celui des navires espagnols. L'inactivité de la flotte combinée lui a valu d'être connue au Pérou et au Chili sous le nom d '«Armada invisible».

ConséquencesModifier

Le , deux navires espagnols engagent un combat mineur contre les troupes chiliennes du 4e bataillon d'Ancud.

Le , le vapeur chilien Paquete del Maule, sans aucun canon, sera capturé par la frégate espagnole Blanca qui allait à Valparaiso. Le lendemain il se saisit de deux barges chargées de charbon, l'une prussienne et l'autre italienne.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

Bibliographie :

  • García Martínez, José Ramón (1994). El combate del 2 de mayo de 1866 en El Callao: Resultados y conclusiones. Ed. Naval. (ISBN 84-7341-077-7).
  • Novo y Colson, Pedro (1884). Historia de la guerra de España en el Pacífico. Imprenta de Fortanet.
  • Iriondo, Eduardo (1867). Impresiones del viaje de circunnavegación en la fragata blindada Numancia. Madrid, España.