Scott Moe

Premier ministre de la Saskatchewan depuis 2018

Scott Moe
Illustration.
Scott Moe en 2017.
Fonctions
15e premier ministre de la Saskatchewan
En fonction depuis le
(2 ans, 11 mois et 15 jours)
Monarque Élisabeth II
Lieutenant-gouverneur Vaughn Schofield
Thomas Molloy
Législature 28e et 29e
Prédécesseur Brad Wall
Chef du Parti saskatchewanais
En fonction depuis le
(2 ans, 11 mois et 21 jours)
Prédécesseur Brad Wall
Député à l'Assemblée législative de la Saskatchewan
En fonction depuis le
(9 ans, 2 mois et 10 jours)
Élection 7 novembre 2011
Réélection 4 avril 2016
26 octobre 2020
Circonscription Rosthern-Shellbrook
Législature 27e, 28e et 29e
Prédécesseur Denis Allchurch
Biographie
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Prince Albert (Saskatchewan, Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti saskatchewanais

Scott Moe
Premiers ministres de la Saskatchewan

Scott Moe, né le à Prince Albert (Saskatchewan), est un homme politique canadien. Il est le 15e premier ministre de la Saskatchewan depuis le , fonction à laquelle il accède en sa qualité de chef du Parti saskatchewanais, qu'il occupe depuis le [1]. Il siège à l'Assemblée législative de la Saskatchewan depuis les élections générales saskatchewanaises de 2011[2],[3],[4].

Aux élections provinciales de 2020, le Parti de la Saskatchewan, désormais dirigé par Moe, est réélu pour un quatrième mandat de gouvernement majoritaire.

Résultats électorauxModifier

Antécédents judiciairesModifier

En 1992, Moe est accusé de conduite en état d'ébriété[8].

En 1994, il est accusé de conduite en état d'ivresse et délit de fuite. Des années plus tard, Moe s'expliqua sur les faits en disant qu'il n'était pas en état d'ivresse et n'avait pas quitté le lieu de l'accident en donnant ses coordonnées à l'autre conducteur. Il qualifie son silence sur cet événement au fait que les accusations aillent été abandonné.

En 1997, il est impliqué dans une collision mortelle sur l'autoroute 3 à l'est de Shellbrook. Les fils de la victime défunte, Joanne Bolog, n'obtiendront que des excuses 23 ans plus tard de la part de Scott Moe et affirme regretté[9].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Honourable Scott Moe », sur Cabinet, Ministries, Agencies, and Other Governments, Government of Saskatchewan (consulté le 5 avril 2016).
  2. Justin McElroy, « Saskatchewan election results 2016: Sask. Party wins Rosthern-Shellbrook riding », Global News,‎ (lire en ligne, consulté le 5 avril 2016).
  3. (en) « Scott Moe », Legassembly.sk.ca (consulté le 14 mai 2018)
  4. (en) "First time MLA Scott Moe not taking win for granted". Prince Albert Now, 8 novembre 2011.
  5. Elections Saskatchewan, « Résultats des élections générales », sur elections.sk.ca (consulté le 8 novembre 2020)
  6. Elections Saskatchewan, « Résultats des élections générales », sur elections.sk.ca (consulté le 21 juin 2020)
  7. Elections Saskatchewan, « Résultats des élections générales », sur elections.sk.ca (consulté le 21 juin 2020)
  8. Zone Justice et faits divers- ICI.Radio-Canada.ca, « Scott Moe reconnaît avoir été accusé de conduite en état d’ébriété en 1994 | Élections Saskatchewan 2020 », sur Radio-Canada.ca (consulté le 11 octobre 2020)
  9. Zone Justice et faits divers- ICI.Radio-Canada.ca, « Collision mortelle en 1997 : Scott Moe présente des excuses au fils de la victime | Élections Saskatchewan 2020 », sur Radio-Canada.ca (consulté le 11 octobre 2020)