Schaghticoke

établissement humain du comté de Rensselaer, État de New York, États-Unis

Schaghticoke
Schaghticoke
Comté de Rensselaer avec Schaghticoke (village) en rouge.
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'État de New York New York
Démographie
Population 592 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 42° 53′ 59″ nord, 73° 34′ 50″ ouest
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : New York
Voir sur la carte topographique de New York
City locator 14.svg
Schaghticoke
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
Voir sur la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Schaghticoke
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
Voir sur la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Schaghticoke

Schaghticoke est un village du comté de Rensselaer dans l'État de New York aux États-Unis. La population était de 592 lors du recensement de 2010.

GéographieModifier

 
Village de Schaghticoke

Le village de Schaghticoke se trouve dans la ville de Schaghticoke, près de la limite est de la ville. Schaghticoke est à environ 30 km à l'ouest des montagnes Vertes.

HistoireModifier

À l'époque coloniale, les Amérindiens de Schaghticoke incluaient un groupe varié composé de Mohicans et de membres de plusieurs tribus de la Nouvelle-Angleterre qui avaient migré loin des colonies anglo-européennes, comprenant des Abénaquis, des Cahoos, des Pennacooks, des Wampanoags, des Narragansetts, des Sokokis, des Nipmucks et autres. Leurs sociétés avaient diminué en raison d'un taux élevé de décès dus à l'arrivée de nouvelles maladies infectieuses, et pour lesquelles ils n'avaient aucune immunité. Le gouverneur Edmund Andros encouragea l'accueil des réfugiés afin d'éviter qu'ils ne s'installent en Nouvelle-France.

Ce groupe mixte de réfugiés, qui a été parfois fort de 1 000 hommes, furent les Amérindiens dominants de la région dans les années 1640-1750. Alors qu'ils devaient payer un tribut aux Iroquois à l'ouest, ils pouvait contrôler leur propre territoire à cet endroit. Vers 1750, la majorité des terres avait été vendue à des colons européens. Lorsque les derniers groupes installés à Schaghticoke émigrèrent vers le nord à la baie Missisquoi, aux missions d'Odanak, Wôlinak et autres endroits sécuritaires pour échapper à l'empiètement européen, les Iroquois ont revendiqué les terres qui restaient. Le village fut complètement déserté vers 1750. Les colons anglais ont nommé le village « Harts Falls ». Il a été incorporé sous ce nom en 1867. En 1881, il fut réincorporé sous le nom de « Schaghticoke ».

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • The Western Abenakis of Vermont, 1600-1800: War, Migration, and the survival of an Indian people, by Colin G. Calloway (University of Oklahoma Press, 1990).
  • Indian Tribes of the New England Frontier, Men-at-Arms 428,Author: Michael G Johnson. (ISBN 9781841769370)