Sate

type de brochettes indonésiennes

Le sate (du malais et de l'indonésien) est un plat inventé à Java au XIXe siècle par les vendeurs ambulants des grandes villes de l'île comme Yogyakarta[1].

Sate de poulet à la mode de Ponorogo (Java oriental).
Vendeur de sate au Java, vers 1900. Tropenmuseum.

Depuis Java ce plat s'est répandu dans tout le sud-est asiatique (Singapour, Malaisie, Thaïlande)[2] ainsi que dans les établissements de restauration rapide néerlandais à la suite de la colonisation[3].

Le terme « sauce sate » régulièrement utilisé pour désigner, notamment, un accompagnement de frites est un abus de langage passé dans la langue usuelle : en effet, le sate est la brochette en elle-même.

La sauce cacahuète dont le vrai nom est bumbu kacang n'est qu'une des nombreuses variétés de sauces pouvant accompagner les brochettes[4].

De nos jours, il existe des sate de viande (poulet, bœuf, agneau, porc, tortue, cheval, lapin…)[5], d'œufs (caille…), de poissonSate Telur Muda et fruits de mer, de fruits et légumes, de tofu et tempeh.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Bruce Kraig et Colleen TaylorSen, Street food around the world : an encyclopedia of food and culture (ISBN 978-1-59884-955-4, 1-59884-955-7 et 1-306-05279-3, OCLC 864676073, lire en ligne), p. 183.
  2. (en) Andrew Schloss, Mastering the grill : the owner's manual for outdoor cooking, Chronicle Books, (ISBN 978-0-8118-7835-7 et 0-8118-7835-X, OCLC 698361901, lire en ligne), p. 116
  3. (en) Karin Engelbrecht, « Dutch Food History and Cooking (Past and Present) », sur The Spruce Eats, (consulté le 24 novembre 2020)
  4. (en) William W. Wongson, Homestyle Indonesian cooking, Periplus Editions, [2012] (ISBN 978-1-4629-1106-6 et 1-4629-1106-4, OCLC 847673177, lire en ligne)
  5. (en) William Shurtleff et Akiko Aoyagi, The Book of Tempeh, Soyinfo Center, (ISBN 978-0-06-014009-0, lire en ligne)

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :