Sara El-Bekri

nageuse marocaine
(Redirigé depuis Sara El Bekri)

Sara El-Bekri
Informations
Nages Brasse
Période active 2005- 2012
Nationalité Marocaine
Naissance (35 ans)
Lieu Casablanca (Drapeau du Maroc Maroc)
Club Raja natation
SFOC
Lagardère Paris Racing
Lyon Natation
Records
Grand bassin Voir Liste
Petit bassin Voir liste

Sara El-Bekri, née le à Casablanca, est une nageuse marocaine licenciée au club français du Stade Français Olympique Courbevoie (SFOC).

Elle fait partie des meilleures nageuses de l'histoire du Raja CA Natation en particulier, et de la natation marocaine en général, elle détient la plupart des records féminins nationaux.

BiographieModifier

DébutsModifier

Sara El-Bekri a commencé sa vie sportive en tant que nageuse du club du Wydad de Casablanca, entrainée par Mohamed Rachidi, lauréat de l'Institut national pour la formation des cadres du sport "Moulay Rachid". La direction technique de son club était sous la supervision d'Abderrazzak Marsoul, enseignant d'éducation physique et principal sélectionneur national qui était très proche des cercles de décision de la Fédération royale marocaine de natation (FRMN) et de son président à l'époque, Farid El Allam.

Départ au RajaModifier

Sara payera toutefois cher le prix d'un conflit qui fait rage entre son entraîneur et son directeur technique. Elle décida alors de changer de licence avec son entraîneur Mohamed Rachidi, afin de rejoindre les rangs du club rival de la capitale économique, le Raja Club Athletic de Natation, qui avait besoin d'un coup de fraîcheur. Cette décision lui coûtera six années d'exclusion des compétitions, et même du seul bassin d'entrainement dont dispose la ville de Casablanca. Les membres de la FRMN ont préféré soutenir le sélectionneur national (Abderrazak Marsoul) aux dépens du bien-être et des perspectives sportives qu'offrait cette enfant alors âgée de 12 ans. Un long conflit s'engage ensuite entre Abderrezak Marsoul soutenu par la FRMN sous la présidence de Farid El Allam, et l'entraineur et la famille de la jeune nageuse devenue indésirable. Mais c'était sans compter sur la détermination de la jeune nageuse qui résiste, soutenue par sa famille ainsi que l'ensemble de ses amis nageurs.

Très vite au sein du Raja, Sara démontra des qualités de nageuse de brasse hors pair, avec une grande aisance technique, et un mouvement de jambe fin et puissant. Elle se distinguera aussi en tant que nageuse de 4 nages et de nage libre, au niveau national et arabo-maghrébin.

En FranceModifier

Après un baccalauréat scientifique décroché, la nageuse se dirige à Lyon (France) pour poursuivre ses études d'ingénieur et parfaire son art. Elle réussit son pari, et s'impose parmi les meilleures brasseuses dans les compétitions françaises et internationales les plus relevées [1].

Sara El-Bekri a terminé ses études à l'Institut national des sciences appliquées de Lyon, en cycle d'ingénieur (option génie industriel).

Elle est également lauréate, dans le secteur des sports, du Trophée de la Diplomatie Publique, remis à Rabat en , pour sa contribution au rayonnement du Maroc à l'étranger. Elle est élue meilleure sportive marocaine successivement pour les années 2010 et 2011.

En sélectionModifier

Malgré un palmarès riche et un avenir sportif certain, la jeune nageuse pâtit régulièrement du harcèlement moral que lui font subir certains anciens de la FRMN (gel de sa bourse pour la préparation des JO de Londres, exclusion des compétitions importantes, exclusion de son entraîneur des JO de Pékin, etc.)[2]. Et malgré cela, Sara reste une nageuse de qualité, fair-play, et travailleuse toujours prête à défendre les couleurs de sa nation, même s'il en va souvent de son confort, voire de sa dignité.

Sara est qualifiée aux JO 2012 de Londres sur le 100 et 200 m brasse, le 200 et 400 m quatre nages, le 400 et 800 m nage libre.

ConsécrationsModifier

En 2010 et 2011, Sara El-Bekri a été nommée Meilleure Sportive de l'année par l'Agence Maghreb Arabe Presse (MAP).

En 2010, elle décroche ce titre dans la catégorie féminine alors que le titre masculin revient à Amine Laâlou[3],[4].

En 2011, elle décroche pour la deuxième année de suite ce titre tandis qu'Adil Jelloul décroche le titre de sportif de l'année[5].

Traversée du détroit de GibraltarModifier

En , Sara et ses sœurs entreprennent le pari fou de traverser le détroit de Gibraltar à la nage[6].

Couronnée de succès, cette traversée place Sara comme la première femme arabe et maghrébine à traverser le détroit[7]. Elle est également la plus jeune personne (tous genres confondus) à réussir la traversée.

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

  • Jeux olympiques de Pékin en 2008
  • Jeux olympiques de Londres en 2012

Championnats du MondeModifier

  • Championnats du Monde 2007 50 m, Melbourne (Australie)
    • 28e au 50 m Brasse en 34 s 1
    • 36e au 100 m Brasse en 1 min 13 s 28
    • 30e au 200 m Brasse en 2 min 36 s 28
  • Championnats du Monde 2008 25 m, Manchester (Grande Bretagne)
    • 26e aux 50 m Brasse en 32 s 88
    • 18e au 100 m Brasse en 1 min 09 s 89
    • 16e au 200 m Brasse en 2 min 29 s 10
  • Championnats du Monde 2010 25m, Dubaï (Emirats Arabes Unis)
    • 24e aux 50 m Brasse en 31 s 85
    • 33e au 100 m Quatre Nages en 1 min 02 s 98
    • 22e au 200 m Quatre Nages en 2 min 15 s 39
    • 18e au 400 m Quatre Nages en 4 min 48 s 22

Championnats d'AfriqueModifier

source:http://www.frmnatation.com/compextra.php?cpt=609260937211&men=res

Jeux panarabesModifier

  • Jeux panarabes de 2007 au Caire (Égypte) :
    •   Médaille d'or sur le 100 m brasse.
    •   Médaille d'or sur le 200 m brasse
    •   Médaille d'argent sur le 100 m nage libre.
    •   Médaille d'argent sur le 400 m nage libre.
    •   Médaille de bronze sur le 200 m nage libre.
  • Jeux panarabes de 2011 à Doha (Qatar) :
    •   Médaille d'or sur le 50 m brasse.
    •   Médaille d'or sur le 100 m brasse.
    •   Médaille d'or sur le 200 m brasse
    •   Médaille d'or sur le 200 m papillon
    •   Médaille d'or sur le 400 m quatre nages.
    •   Médaille d'argent sur le 200 m nage libre.
    •   Médaille d'argent sur le 400 m nage libre.
    •   Médaille d'argent sur le 800 m nage libre.
    •   Médaille d'argent sur le 200 m quatre nages.
    •   Médaille d'argent sur le relais 4 × 100 m quatre nages.

Records détenus (Grand bassin)Modifier

Nage libreModifier

Records du Maroc

BrasseModifier

Records du Maroc

  • 50 m en 31 s 54 le 22/04/2009 en championnats de France 2009 à Montpellier
  • 100 m en 1 min 08 s 23 le 24/04/2009 en championnats de France 2009 à Montpellier
  • 200 m en 2 min 26 s 16 le 26/03/2011 en championnats de France 2009 à Strasbourg.

4 nagesModifier

Records du Maroc

  • 200 m en 2 min 17 s 24 le 22/12/2011 à Doha (Qatar)
  • 400 m en 4 min 17 s 55 le 19/12/2011 à Doha (Qatar)

RelaisModifier

Records du Maroc

  • 4 × 200 m nage libre en 9 min 04 s 52 le 13/11/2007 au Caire (Égypte)
  • 4 × 100 m 4 nages en 4 min 36 s 76 le 18/05/2008 au Caire (Égypte)

Notes et référencesModifier

  1. http://www.lyonnatation.org/new/?m=200904
  2. http://www.aujourdhui.ma/sports-details68798.html
  3. SOURCE MAP, « Amine Laâlou et Sara El Bekri élus sportifs marocains de l’année », Aujourd'hui le Maroc,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. SOURCE MAP, « L'athlète Amine Laalou et la nageuse Sara El Bekri élus meilleurs sportifs marocains de l'année 2010 », Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Sondage MAP 2011: Adil Jelloul et Sara El Bakri sportifs marocains de l'année | Medi1 », sur www.medi1.com, (consulté le )
  6. « Des sœurs marocaines réussissent la traversée du détroit de Gibraltar à la nage », France 24,‎ (lire en ligne).
  7. « Sara et Fadwa El Bekri, premières femmes marocaines et arabes à traverser le Détroit de Gibraltar à la nage », BLADI,‎ (lire en ligne).

Liens externesModifier