Sahibzada Jujhar Singh

Sahibzada Jujhar Singh ji est né en mars 1691 à Anandpur et mort en décembre 1705. C'est le fils cadet de Guru Gobind Singh. Tombé sur le champ de bataille à 14 ans, c'est l'un des martyrs les plus vénérés du sikhisme.

Sahibzada Jujhar Singh
Guru Gobind Singh with His Four Sons.jpg
Guru Gobind Singh et ses quatre fils: Sahibzada Ajit Singh Ji (en jaune), Sahibzada Jujhar Singh (en blanc), Sahibzada Zorawar Singh (en bleu), Sahibzada Fateh Singh (en vert).
Biographie
Naissance
Décès
Père
Mère
Mata Jito (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Sahibzada Fateh Singh (en)
Sahibzada Zorawar Singh (en)
Sahibzada Ajit SinghVoir et modifier les données sur Wikidata

C'est un jeune homme intelligent et fort, qui connait les textes religieux, l'Histoire et la philosophie. Il maîtrise aussi les arts virils tels que l'équitation, l'épée et le tir à l'arc. Il n'a que 14 ans lorsqu'il son frère Sahibzada Ajit Singh est tué durant la bataille de Chamkaur contre les Moghols.

Il s'empresse d'aller demander la permission à son père, Guru Gobind Singh ji, d'aller combattre avec la même bravoure que son ainé, le priant de ne pas tenir compte de son âge et de lui accorder le droit de servir le Khālsā (ਖਾਲਸਾ). Guru accepte, heureux et fier de son fils.

Aussitôt, Sahibzada Jujar Singh sort de la forteresse pour aller combattre, accompagné de Bhai Himmat Singh et Bhai Sahib Singh (deux des cinq Piaré) et de trois autres sikhs, que Guru considère comme ses propres enfants.

Ils se battent comme des lions. Les troupes mogholes sont à la fois étonnées et terrifiées par l'audace et les qualités guerrières de si jeunes hommes.

Mais malgré sa bravoure, Sahibzada ne peut éviter qu'une lance lui traverse la poitrine et le blesse mortellement.

Du haut de la forteresse Guru a assisté au combat. Il remercie Dieu d'avoir donné à ses fils le courage nécessaire, au delà de ses espérances. Il a ainsi prouvé que pour défendre sa cause, il n'a pas hésité à sacrifier ses propres fils.

Ainsi est tombé le fils du dernier des dix Gurus du sikhisme, pour servir d'exemple aux générations futures. La communauté sikh le classe parmi ses martyrs[1].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Sahibzada Ajit Singh Ji et Sahibzada Jujhar Singh », sur DiscoverSikkhism.com (consulté le 7 août 2020).