Ouvrir le menu principal
Prince Arisugawa Taruhito, dernier titulaire du titre de « sadaijin » jusqu'en 1885.

Le sadaijin (左大臣, littéralement : ministre de gauche), avec l'udaijin (右大臣, ministre de droite), constitue le deuxième rang de fonctionnaires du gouvernement impérial organisé selon les lois de l'ère Taihō de 702[1].

À cette époque, il y a en tout huit rangs de fonctionnaires eux-mêmes divisés en échelons, plus un de début, le daijō-daijin (太政大臣), ministre des affaires suprêmes, ou Premier ministre[2].

Sommaire

Notes et référencesModifier

  1. Titsingh, I. (1834). Annales des empereurs du Japon, p. 425.
  2. Titsingh, pp. 427-435.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier