Rue du Commandant-Guilbaud

rue de Paris, France

16e arrt
Rue du Commandant-Guilbaud
Voir la photo.
La rue du Commandant-Guilbaud en 2021.
Voir la plaque.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Auteuil
Début 26, avenue de la Porte-de-Saint-Cloud
Fin 21, rue Claude-Farrère
Morphologie
Longueur 380 m
Largeur 15 m
Historique
Création 1929
Dénomination 1929
Géocodification
Ville de Paris 2232
DGI 2228
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Commandant-Guilbaud
Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Rue du Commandant-Guilbaud
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue du Commandant-Guilbaud est une voie du 16e arrondissement de Paris, en France constituant une des limites entre la capitale et la commune voisine de Boulogne-Billancourt. La rue est connue pour mener au Parc des Princes où se situe son entrée principale.

Situation et accès modifier

La rue du Commandant-Guilbaud commence, en partant au sud, du carrefour de la route de la Reine sur la commune de Boulogne-Billancourt et de l'avenue de la Porte-de-Saint-Cloud sur la commune de Paris. Elle longe le quartier du Parc des Princes de Boulogne-Billancourt sur sa gauche et le siège du Stade français situé lui sur sa droite sur la commune de Paris La rue passe ensuite entre le Jardin Guilbaud et l'entrée principale du Parc des Princes. Elle se termine au rond-point de la place de l'Europe, où convergent la rue Claude-Farrère, la rue Nungesser-et-Coli, la rue de la Tourelle, la rue Marcel-Loyau et la rue du Pavillon.

Origine du nom modifier

Elle est nommée en l'honneur du commandant René Guilbaud (1890-1928), officier de marine et aviateur français, disparu dans une tentative de recherche du dirigeable Italia.

Historique modifier

La rue est créée et prend sa dénomination actuelle en 1929 sur l'ancien territoire de Boulogne-Billancourt annexé à Paris par décret du .

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire modifier

Notes et références modifier

Voir aussi modifier