Rue de l'Oratoire (Paris)

rue de Paris, France

1er arrt
Rue de l’Oratoire
Voir la plaque.
Voir la photo.
Rue vue depuis la rue de Rivoli.
Situation
Arrondissement 1er
Quartier Halles
Début 158, rue de Rivoli
Fin 143, rue Saint-Honoré
Morphologie
Longueur 67 m
Largeur 12 m
Historique
Dénomination 9 mai 1881
Ancien nom Rue d'Autriche
Rue de l'Oratoire-du-Louvre
Cul-de-sac de l'Oratoire
Géocodification
Ville de Paris 6842
DGI 6912
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de l’Oratoire
Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Rue de l’Oratoire
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue de l’Oratoire est une voie du 1er arrondissement de Paris, en France.

Sur les autres projets Wikimedia :

Situation et accèsModifier

Cette rue, perpendiculaire à la Seine et orientée nord-sud, commence entre les no 143 et no 145 de la rue Saint-Honoré et débouche sur la rue de Rivoli face au musée du Louvre.

Elle est desservie par la ligne    à la station Louvre - Rivoli, par les lignes de bus RATP 216774758185 et les lignes N15N16 du Noctilien.

Origine du nomModifier

Ce nom vient de la congrégation de l'Oratoire qui s'est établie en 1616, entre le palais du Louvre et la rue Saint-Honoré, le long de la rue d'Autruche. Ils y font bâtir l'Oratoire du Louvre.

HistoriqueModifier

En 1664, la rue d'Autriche prend le nom de rue de l'Oratoire quand sa partie sud est supprimée par la construction de cour carrée du Louvre. Au XVIIIe siècle, cette rue est une impasse, car elle est fermée par une clôture près du Louvre. Elle est alors appelée « cul-de-sac de l'Oratoire ». En application des lettres patentes du et la construction de la place de l'Oratoire, la clôture est démolie. L'ordonnance royale du fixe la largeur de la rue à 10,20 m[1],[2],[3].

En 1854, le percement de la rue de Rivoli diminue la longueur de la rue. Le chevet du temple est dégagé par l'architecte Victor Baltard[4]. La rue de l'Oratoire est élargie à 12 mètres par un décret du . Elle n'avait à l'origine que deux toises et demie de largeur[5],[6].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Notes et référencesModifier

  1. Albert Lenoir, Adolphe Berty, Jean-Joseph Sulpis et Fontet, Histoire topographique et archéologique de l'ancien Paris, 1880, p. 3 voir sur Gallica
  2. Analyse diachronique de l'espace urbain parisien : approche géomatique (ALPAGE).
  3. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, édition de 1844, p. 504 [lire en ligne].
  4. Philippe Gaudin, « La rue de Rivoli et la galerie Baltard », sur oratoiredulouvre.fr, (consulté le )
  5. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 13e quartier « Saint-Honoré », numéros pairs : îlot no 12, F/31/79/35, îlot no 13, F/31/79/36 ; numéros impairs : F/31/79/37
  6. Avril Frères, Prolongement des arcades de la rue de Rivoli [le long du Louvre et des Tuileries] 1/500, 1853, Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE C-7223, voir sur Gallica

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier