Rue Herold

rue de Paris, France

1er arrt
Rue Herold
Image illustrative de l’article Rue Herold
Rue Herold vue depuis la rue Coquillière.
Situation
Arrondissement 1er
Début Rue Coquillière
Fin Rue Étienne-Marcel
Historique
Création 1881
Géocodification
Ville de Paris 4544
Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Rue Herold
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Herold
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Herold est une voie du 1er arrondissement de Paris, en France.

Situation et accèsModifier

Origine du nomModifier

Elle porte le nom du compositeur français d'origine alsacienne Ferdinand Hérold (1791-1833), né au no 10.

Son nom alsacien était généralement orthographié sans accent au XIXe siècle. La nomenclature officielle de la ville de Paris a conservé cet usage. Toutefois, on observe sur place un certain flottement avec la cohabitation de plaques de rue aux orthographes différentes.

HistoriqueModifier

Au XVIIIe siècle, cette rue faisait partie de la rue des Vieux-Augustins qui englobait les actuelles rues Herold et d'Argout. Le , la rue des Vieux-Augustins prend le nom de « rue d'Argout ».

Après le percement de la rue Étienne-Marcel, la partie de la « rue d'Argout » entre les rues Coquillière et Étienne-Marcel garde sa dénomination tandis que la partie de la « rue d'Argout » située entre les rues Coquillière et Étienne-Marcel est dénommée « rue Herold » par décret du .

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

  • Au no 14 de la rue s'élevait l'hôtel de la Providence où logea Charlotte Corday, en , lorsque, venant de Caen, elle séjourna à Paris pour tuer Marat[1]. L'hôtel fut détruit en 1893.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Le Musée en Herbe, destiné aux enfants, se trouvait au no 21, de 2008 à 2016. Il est désormais rue de l'Arbre-Sec.

Notes et référencesModifier