Ouvrir le menu principal

12e arrt
Rue Hector-Malot
Image illustrative de l’article Rue Hector-Malot
Partie sud de la rue vue de l'avenue Daumesnil.
Situation
Arrondissement 12e
Quartier Quinze-Vingts
Début 48, rue de Chalon
Fin 106, rue de Charenton
Morphologie
Longueur 284 m
Largeur 15 m
Historique
Création Avant le XVIIe siècle
Dénomination
Ancien nom Rue du Port-au-Plâtre, rue Clochepin, rue des Charbonniers
Géocodification
Ville de Paris 4466
DGI 4517

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Hector-Malot
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Hector-Malot est une voie située dans le quartier des Quinze-Vingts du 12e arrondissement de Paris, en France.

Sommaire

Situation et accèsModifier

La rue Hector-Malot est accessible par les lignes de métro     à la station de métro Gare de Lyon.

Origine du nomModifier

La rue porte le nom de l'écrivain français Hector Malot (1830-1907).

HistoriqueModifier

Cette rue est un ancien chemin rural. Longue de 460 m, elle reliait la rue de Bercy[1] à la rue de Charenton[2]. Elle figure sur le plan d'Albert Jouvin de Rochefort (1672) sous le nom de « rue du Port-au-Plâtre ». Sur d'autres plans, elle apparaît sous le nom de « Clochepin ». Sur le plan d'Edme Verniquet, elle apparaît sous la dénomination de « des Charbonniers[3] ». Ce n'est alors qu'un chemin entouré de constructions légères[3]. La largeur de la rue est fixée à 10 m par une décision ministérielle du 16 ventôse an XII et à 14 m par une ordonnance royale du [3]. L'embarcadère de chemin de fer de Paris à Montereau (actuelle gare de Lyon), mis en service en 1947, est construit sur la partie méridionale de la rue des Charbonniers.

Un décret du 16 avril 1859 supprime la rue des Charbonniers entre le boulevard Mazas (actuel boulevard Diderot) et l'avenue de Vincennes (actuelle avenue Daumesnil). Le même décret revient sur l'ordonnance du 1er juin 1828 et fixe la largeur de la rue des Charbonniers au nord de l'avenue de Vincennes à 11 m[4]. Dans les faits, un îlot triangulaire est délimité par l'avenue Daumesnil et le boulevard Diderot, la rue des Charbonniers en marquant la limite occidentale[5].

Elle prend le nom de « rue Hector-Malot » par arrêté du 16 juillet 1912, approuvé par décret du 26 août 1912. En 1990, une partie de la rue a été intégrée dans la rue de Chalon.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

RéférencesModifier

  1. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 32e quartier « Quinze-Vingts » , îlot no 20, 1/1000, F/31/88/25.
  2. Ibid., îlot no 19, 1/333, F/31/88/24.
  3. a b et c Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues et des monuments de Paris, deuxième édition de 1855, p. 123-124.
  4. Adolphe Alphand (dir.), Adrien Deville et Émile Hochereau, Ville de Paris : recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques, Paris, Imprimerie nouvelle (association ouvrière), (lire en ligne), « Décret du 16 avril 1859 », p. 311.
  5. Plan parcellaire municipal de Paris (fin XIXe), plan 48e quartier « Quinze-Vingts », 65e feuille, 1/500, PP/11892/C.