Ouvrir le menu principal

8e, 16e arrts
Rue Galilée
Image illustrative de l’article Rue Galilée
Rue Galilée vue depuis la place des États-Unis.
Situation
Arrondissements 8e
16e
Quartiers Chaillot
Champs-Élysées
Début 53, avenue Kléber
Fin 115, avenue des Champs-Élysées
Morphologie
Longueur 800 m
Largeur 13 m
Historique
Création 1790
Dénomination 1867
Ancien nom Chemin de Versailles
Rue du Banquet
Géocodification
Ville de Paris 3927
DGI 3923

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Galilée
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Galilée est une voie des 8e et 16e arrondissements de Paris.

Sommaire

Situation et accèsModifier

Elle commence au 53 avenue Kléber et se termine au 115 avenue des Champs-Élysées. Longue de 800 mètres et large de 13 mètres, elle croise successivement l’avenue d’Iéna et l’avenue Marceau.

Elle est desservie par la ligne    (station Boissière) à son extrémité ouest et par la ligne    (station George V) à son extrémité est. La desserte est aussi assurée par les lignes   RATP 73 82 et les lignes de bus Noctilien        .

Origine du nomModifier

 
Galilée.
 
No 9 (1883).

Elle porte le nom du célèbre astronome Galileo Galilei (1564-1642).

HistoriqueModifier

 
No 30 (1895).

La section la plus ancienne de cette rue est celle comprise entre la place des États-Unis et la rue Vernet qui est indiquée sur le plan de Verniquet de 1789 sous le nom de « chemin de Versailles » puis « rue du Banquet » de 1849 à 1852, en raison du grand banquet patriotique qui eut lieu en 1848.

Elle fut prolongée en 1853 jusqu'à l'avenue des Champs-Élysées.

La rue prend sa dénomination actuelle le 24 août 1864, date à laquelle elle est une nouvelle fois prolongée jusqu'à l'avenue Kléber.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

RéférencesModifier

  1. « 9, rue Galilée », sur pss-archi.eu.
  2. « Les belles adresses des Ben Ali », Le Monde, 1er février 2011.
  3. Protections patrimoniales, 16e arrondissement, Ville de Paris, Règlement du PLU, tome 2, annexe VI, p. 340 à 432.
  4. a et b Félix de Rochegude, op. cit., p. 89.
  5. « Bonenfant, Raymond, Charles », maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr.

SourcesModifier

  • Félix de Rochegude, Promenades dans toutes les rues de Paris. VIIIe arrondissement, Paris, Hachette, 1910.