Rudolf Bayer

Rudolf Bayer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (83 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Dir. de thèse
Franz Edward Hohn (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Officier de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne ()
SIGMOD Edgar F. Codd Innovations Award (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Rudolf Bayer (né le à Wasserlosen) est un informaticien allemand. Il est professeur d'informatique émérite à l'université technologique de Munich. Il est connu notamment pour avoir inventé l'arbre B avec Edward M. McCreight.

BiographieModifier

Après des études secondaires au lycée (Realgymnasium) de Wurtzbourg, il étudie les mathématiques à l'université technologique de Munich en 1959, puis part aux États-Unis, où il obtient un master en 1964 puis un doctorat en 1966 à l'université de l'Illinois à Urbana-Champaign, sous la direction de Franz Edward Hohn, ayant pour titre Automorphism Groups and Quotients of Strongly Connected Automata and Monadic Algebras[1],[2]. Il travaille aux laboratoires de recherche de Boeing, puis est professeur associé à l'université Purdue. De 1972 à 2004, il est professeur à l'université technologique de Munich, puis professeur émérite.

RechercheModifier

Il est l'inventeur ou le coinventeur de trois structures de données : les arbres B, avec Edward M. McCreight, les arbres UB, avec Volker Markl, et les arbres bicolores (aussi arbres rouge-noir).

Prix et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Un résumé est paru, sous ce même titre, au colloque SWAT 1966 DOI: 10.1109/SWAT.1966.5.
  2. Les détails biographiques sont de Alexander Regler, Rudolf Bayer und B-Bäume, Proseminar "Pioniere de Informatik"
  3. Rudolf Bayer Citation sur le site de l'ACM SIGMOD.
  4. « Acte de nomination »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) de la Gesellschaft für Informatik.

Article de référenceModifier

  • Rudolf Bayer et Edward M. McCreight, « Organization and maintenance of large ordered indexes », Acta Informatica, vol. 1, no 3,‎ , p. 173–189

Liens externesModifier