Ruben Gallego

homme politique américain

Ruben Gallego
Illustration.
Fonctions
Représentant des États-Unis
En fonction depuis le
(6 ans, 4 mois et 6 jours)
Élection 4 novembre 2014
Réélection 8 novembre 2016
6 novembre 2018
3 novembre 2020
Circonscription 7e district de l'Arizona
Législature 114e, 115e et 116e
Prédécesseur Ed Pastor
Biographie
Nom de naissance Ruben Marinelarena
Date de naissance (41 ans)
Lieu de naissance Chicago
(Illinois, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université Harvard
Religion Catholicisme[1]

Ruben Marinelarena Gallego, né le à Chicago, est un homme politique américain, représentant démocrate de l'Arizona à la Chambre des représentants des États-Unis depuis 2015.

BiographieModifier

Jeunesse et débuts en politiqueModifier

Ruben Marinelarena est né à Chicago d'un père colombien et d'une mère mexicaine[2]. Abandonné par son père lorsqu'il est jeune, il adopte le nom de sa mère, Elisa Gallego, en 2008 et devient Ruben Marinelarena Gallego[3].

Gallego s'engage chez les Marines en 2002, alors qu'il étudie à l'université Harvard. Membre de la compagnie de Lima du 3e bataillon du 25e régiment de Marines, il est mobilisé en Irak en 2005. La compagnie perd 22 soldats entre février et , dont le meilleur ami de Gallego[4].

Il est élu à la Chambre des représentants de l'Arizona en 2010. À partir de 2012, il y est l'assistant du chef de la minorité démocrate[5].

Représentant des États-UnisModifier

 
Gallego en meeting pour Hillary Clinton en 2016.

Lors des élections de 2014, il se présente à la succession du représentant démocrate Ed Pastor dans le 7e district de l'Arizona. Le district, majoritairement hispanique, comprend le centre et le sud de Phoenix et a voté à plus de 70 % en faveur de Barack Obama en 2012. Lors de la primaire démocrate, il affronte l'ancienne conseillère du comté de Maricopa, Mary Rose Wilcox, soutenue par Pastor[2]. Gallego est soutenu par le représentant Raúl Grijalva[2], le maire de Phoenix Greg Stanton et de nombreux syndicats[6]. Après avoir remporté la primaire, il est élu à Chambre des représentants des États-Unis avec 74,9 % des voix, sans candidat républicain face à lui[7].

Il est facilement réélu en 2016 et 2018.

Vie privéeModifier

Il est marié à Kate Gallego, qu'il a rencontré à Harvard. Elle est élue au conseil municipal de Phoenix depuis 2013[2].

Positions politiquesModifier

Ruben Gallego est un démocrate libéral (au sens américain du terme) ou progressiste. Il est en faveur d'une réforme de l'immigration, de la légalisation du cannabis et des droits des personnes LGBT[2]. Lors des primaires présidentielles de 2016, il soutient Hillary Clinton[8].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Religious affiliation of members of 116th Congress », sur pewforum.org, (consulté le 10 janvier 2019).
  2. a b c d et e (en) Jordan Fabian, « Here’s the Young Politician Republicans Should Fear », sur Fusion, (consulté le 10 septembre 2016).
  3. (en) Ben Giles, « Wilcox incorrectly attacks Gallego name change », sur Arizona Capitol Times, (consulté le 10 septembre 2016).
  4. (en) Griselda Nevarez, « Memorial Day: Rep. Ruben Gallego Remembers Best Friend, Fellow Marine », sur NBC News, (consulté le 10 septembre 2016).
  5. (en) « GALLEGO, Ruben, (1979 - ) », sur Biographical Directory of the United States Congress (consulté le 6 septembre 2016).
  6. (en) Rebekah L. Sanders, Julia Shumway et Daniel González, « Gallego defeats Wilcox; wins nomination in CD7 », sur azcentral.com, (consulté le 10 septembre 2016).
  7. (en) « Rep. Ruben Gallego (D-Ariz.) », 2014 Member Profile Page, sur Roll Call, (consulté le 6 septembre 2016).
  8. (en) Miriam Wasser, « Hillary Clinton Endorsed by Arizona Congressman Ruben Gallego », sur The Phoenix New Times, (consulté le 10 septembre 2016).

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier