Roxane Desjardins

écrivaine canadienne
Roxane Desjardins
Description de cette image, également commentée ci-après
Roxane Desjardins
Naissance
Montréal, Canada
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Roxane Desjardins est une écrivaine québécoise née en 1991 à Montréal. Elle est directrice adjointe des Herbes rouges. Elle s’est fait remarquer pour son recueil de poésie Ciseaux, publié en 2014 aux éditions Les Herbes rouges, salué par la critique et deux fois primé. En parallèle, elle pratique le livre d'artiste et le fanzine.

ŒuvresModifier

LivresModifier

  • Ciseaux, poésie, Éditions Les Herbes rouges, 2014.
  • Moi qui marche à tâtons dans ma jeunesse noire, récit, Éditions Les Herbes rouges, 2016.
  • Le revers, poésie, Éditions Les Herbes rouges, 2018.
  • La poésie des Herbes Rouges, anthologie codirigée avec Jean-Simon DesRochers, Éditions Les Herbes rouges, 2018.

AutopublicationsModifier

  • Constance succombe, poésie, avec des illustrations de Coco-Simone Finken, livre d’artiste, 2013.
  • Cannibale maison, poésie, accompagnant des illustrations de Coco-Simone Finken, livre d’artiste, 2013.
  • Avant le geste, poésie, en collaboration avec Félix Durand, livre d’artiste, 2015.

DistinctionsModifier

  • 2013 – Prix Expozine du meilleur livre francophone[1] pour Cannibale maison.
  • 2014 – Prix Émile-Nelligan[2] pour Ciseaux.
  • 2015 – Prix Félix-Leclerc[3] pour Ciseaux.
  • 2015 – Prix Expozine du meilleur livre francophone[4] pour Avant le geste.
  • 2017 – Finaliste, Prix du Gouverneur général du Canada, catégorie Littérature jeunesse - Texte, pour Moi qui marche à tâtons dans ma jeunesse noire
  • 2018 – Finaliste, Prix d’excellence de la SODEP
  • 2018 – Finaliste, Prix du Gouverneur général du Canada, catégorie Poésie, pour Le revers

Accueil de la critiqueModifier

  • Le Devoir – Deux premiers recueils convaincants par Hugues Corriveau[5]
  • Artichaut Magazine – La pénombre de l’adolescence par Florence Dancause[6]
  • Librairie Drawn & Quarterly – Moi qui marche à tâtons dans ma jeunesse noire par Lucie[7]
  • Le Devoir — « Le revers » : Roxane Desjardins, du renoncement de soi à la révolte par Dominic Tardif[8]

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier