Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Route nationale 5.
Véhicules pénétrant dans l'étroit tunnel sous le Gros Morne de Gueule Rouge.

La route de Cilaos, ou route nationale 5 de La Réunion, est un axe routier de l'île de La Réunion, un département d'outre-mer français dans l'océan Indien. Longue de 35 kilomètres, cette route de montagne relie Saint-Louis au niveau de la Palissade à Cilaos, une commune des Hauts installée dans un cirque naturel.

Sommaire

HistoriqueModifier

La route nationale 5 reliant Saint-Pierre à cirque de Cilaos est surnommée la route au 400 virages. Elle a remplacé un chemin piéton. Sa construction a commencé en 1927 sous la direction de l'ingénieur Mallet. Sa réalisation est entreprise à partir de ses deux extrémités. De Saint-Louis, la route suit le bras de Cilaos. De Cilaos, la route doit franchir le Gros Morne de Gueule Rouge par un tunnel au niveau 1 037 mètres. Sa construction a été délicate à cause du percement dans une roche très fiable qui, si elle permet une avancée rapide des 35 km de route, elle est sensible aux conditions climatiques dans les parties les plus spectaculaires. Le franchissement du Gros Morne de Gueule Rouge est fait par un tunnel où il faut laisser passer un véhicule déjà engagé.

En 1930, quand les deux tronçons sont près de se rejoindre, les ingénieurs constatent qu'ils ne sont pas en vis-à-vis. Pour assurer la liaison entre les deux tronçons, l'ingénieur Telmar propose de réaliser une boucle compensant la différence de niveaux faisant croiser les deux tronçons par un petit pont, le pont de la boucle. La route est terminée en 1931 et inaugurée en 1932.

Cette route permet de rompre l'isolement du cirque de Cilaos, son développement économique et le tourisme thermal.

Galerie de photosModifier

Route nationale 5

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • François Payet, Politiques et pouvoirs locaux dans un cirque : Cilais (1945 à 2001), doctorat en histoire contemporaine, Université de La Réunion, 2015 (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier