Roussalka (canonnière)

navire de guerre

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Roussalka (homonymie).

Roussalka
Русалка
Image illustrative de l’article Roussalka (canonnière)
La Roussalka
Type Monitor
Classe Tcharodeïka (en)
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Russia.svg Marine impériale russe, Flotte de la Baltique
Chantier naval arsenal de Saint-Pétersbourg
Lancement 1867
Statut naufragé le
Équipage
Équipage 177 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 62 mètres
Maître-bau 13 mètres
Caractéristiques militaires
Armement armements de divers calibres, des armes lourdes et deux canons de 230 mm
Carrière
Port d'attache Tallinn

La Roussalka (en russe : Русалка, en français : la Sirène) est un monitor de la Marine impériale de Russie appartenant à la Flotte de la Baltique ; la Roussalka et son équipage connurent un destin tragique dans le golfe de Finlande.

ServiceModifier

La Roussalka leva l'ancre dans le port de Revel et mit le cap vers Helsingfors. Au cours de ce voyage, elle sombra corps et biens dans le golfe de Finlande, le 7 septembre 1893.

177 marins trouvèrent la mort dans ce naufrage[1].

Découverte de l'épaveModifier

 
Mémorial en mémoire des marins du Roussalka, sculpté par Amandus Adamson en 1902 à Revel, aujourd'hui Tallinn, dans le parc du château de Catharinenthal

La position de l'épave de la Roussalka resta inconnue jusqu'en juillet 2003, où elle fût détectée par un sonar.

Retrouvée à une profondeur de 94 mètres, la canonnière est découverte dans une position inhabituelle. La Roussalka avait plongé directement dans les fonds boueux de la baie en faisant naufrage et la proue en avant resta dans cette position. Un autre navire, le HMS Victoria, gît dans la même position, à une profondeur presque identique[1], au large de l'Égypte.

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :