Roland Douce

chercheur scientifique, membre de l'Institut

Roland Douce[1] (né le à Saint-Maur-des-Fossés et décédé le à La Tronche) a créé avec ses élèves, à Grenoble, un centre de biologie végétale de réputation mondiale, focalisé sur la biologie des chloroplastes et des mitochondries et leurs rôles dans le métabolisme des plantes en conditions physiologiques normales ou de stress.

Roland Douce
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
La TroncheVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

BiographieModifier

Études secondaires au lycée Marcelin-Berthelot et au collège d’Arsonval à Saint-Maur, baccalauréat sciences expérimentales, 1958. Études supérieures à l’Université de Paris, licence de sciences naturelles, 1961, thèse de doctorat d’état, Université de Paris, 1970 « Structure, localisation et métabolisme du diphosphatidylglycérol, ou cardiolipine, dans les plantes »[2].

Postes occupésModifier

Responsabilités administrativesModifier

Outre ces responsabilités, il a participé à de nombreux comités scientifiques, dont le comité national du CNRS.

Activités d’enseignementModifier

Roland Douce a enseigné à tous les niveaux universitaires. Il était un enseignant hors-pair, passionnant et passionné. Il a marqué profondément nombre de ses étudiants. Il était membre senior de l’Institut Universitaire de France, 1992-2002[3].

PublicationsModifier

Auteurs de près de 250 articles scientifiques dans des revues internationales à comité de lecture et de nombreux articles de revue ou de chapitres d’ouvrage. Principales revues : Biochemical J (35), Journal of Biological Chemistry (27), European Journal of Biochemistry (20), Proceeding National Academy of Sciences USA (12), Plant Physiology (50), Biochemistry (8), Biochemica Biophysica Acta (13), FEBS letters (14), Archives of Biochemistry and Biophysic (13)…

Domaines de compétenceModifier

Physiologie cellulaire et de la plante entière, spécialiste des chloroplastes et des mitochondries, du métabolisme cellulaire, en particulier du métabolisme énergétique, de la biosynthèse des acides aminés et des vitamines. Biochimie, biologie moléculaire et biologie structurale. Botanique et ornithologie.

Principales découvertesModifier

La première contribution de Roland Douce fut la caractérisation de la cardiolipine, le lipide majeur de la membrane des mitochondries des plantes et des animaux, comme étant la phosphatidyl éthanolamine[2].

Il a ensuite considérablement amélioré les méthodes de purification des chloroplastes et des mitochondries, et obtenu les premières préparations d’enveloppes[4],[5]. Il a été le premier à montrer que l’enveloppe des chloroplastes est le siège de la biosynthèse des galactolipides et en particulier du MGDG, le monogalactosyldiacylglycérol[6]. Avec son équipe, il va caractériser les composants lipidiques [7] et protéiques[8] de l’enveloppe des plastes. Il réussira à séparer l’enveloppe interne de l’enveloppe externe[9]. Ce travail ouvrira la voie à une analyse détaillée du chloroplaste, de ses enveloppes et de ses fonctions[10], [11], [12]. Plusieurs des gènes des protéines de l’enveloppe seront clonés, dont celui de la MGDG synthase[13].

Un travail similaire sera réalisé sur les mitochondries avec la mise au point d’une méthode de purification[14]. Il sera ainsi possible de procéder à l’analyse fonctionnelle, en particulier celle des protéines impliquées dans la photorespiration et les sous-unités du complexe glycine-décarboxylase[15], [16],[17]. Chloroplastes et mitochondries sont impliqués dans la biosynthèse de plusieurs aminoacides et de vitamines. Roland Douce, en collaboration avec l’industrie va élucider les voies de biosynthèse de plusieurs aminoacides, et ainsi définir plusieurs cibles potentielles pour des molécules herbicides[18],[19], [20]. De même, il va élucider les voies de biosynthèse de la biotine [21] et de l’acide tétrahydrofolique  (vitamine B12)[22].

Le dernier volet du travail de Roland Douce porte sur le métabolisme de la plante, en conditions physiologiques normales, ou en conditions de stress (carence nutritive, stress lumineux ou thermique)[23], [24]. Dans ce travail, il a largement contribué à promouvoir l’usage de la résonance magnétique nucléaire en physiologie végétale[25].

Roland Douce était un passionné de montagne et il a largement contribué à rénover et développer le jardin botanique du col du Lautaret, et à y installé un laboratoire de recherche, associé à l’université de Grenoble[26].

Il a été l’auteur, ou le coordinateur de plusieurs ouvrages ou rapports, sur les mitochondries végétales [27], sur le monde végétal[28], les plantes transgéniques[29], ou encore les hypothèses sur l’origine du vivant[30]. Il a aussi coordonné deux volumes de la série Advances in Botanical Research sur la biosynthèse des vitamines[31],[32].

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Who's who »
  2. a et b Roland Douce, Thèse de doctorat d’état, Structure, localisation et métabolisme du diphosphatidylglycérol, ou cardiolipine, dans les plantes., Paris,
  3. « Institut Universitaire de France »
  4. Douce R, Christensen EL, Bonner WD Jr, « Preparation of intact plant mitochondria », Biochim Biophys Acta,‎ (1972) 275, p. 148-160
  5. Douce R, Holz RB, Benson AA (, « Isolation and properties of the envelope of spinach chloroplasts », J Biol Chem,‎ (1973) 248, p. 7215-7222
  6. Douce R., « Site of biosynthesis of galactolipids in spinach chloroplast », Science,‎ (1974) 183, p. 852-853
  7. Siebertz, HP, Heinz, E. Joyard J, and Douce R., « Characterization of Lipids from Chloroplast Envelopes », European Journal of Biochemistry,‎ (1979) 101, p. 429-438
  8. Joyard J, Grossman A, Bartlett SG, Douce R, Chua NH., « Characterization of envelope membrane polypeptides from spinach chloroplasts », J. Biol. Chem.,‎ (1982) 257, p. 1095-101
  9. Block MA, Dorne AJ, Joyard J, Douce R., « Preparation and characterization of membrane fractions enriched in outer and inner envelope membrane from spinach chloroplasts », J Biol Chem,‎ (1983) 258, p. 13273-13286
  10. Douce R, Joyard J, « Biochemistry and function of the plastid envelope », Ann Rev Cell Biol,‎ (1990) 6, p. 173-216
  11. Joyard J, Teyssier E, Miège C, Berny -Seigneurin D, Maréchal E, Block MA, Dorne AJ, Rolland N, Ajlani G, Douce R, « The biochemical machinery of plastid envelope membranes », Plant Physiol,‎ (1998) 118, p. 715-723
  12. Rolland N, Ferro M, Seigneurin-berny D, Garin J, Douce R, Joyard J., « Proteomics of chloroplast envelope membranes », Photosynthesis Res,‎ (2003) 78, p. 205-230
  13. Miège C, Maréchal E, Shimojima M, Awai K, Block MA, Ohta H, Takamiya K, Douce R, Joyard J, « Biochemical and topological properties of type A MGDG synthase, a spinach chloroplast envelope enzyme catalyzing the synthesis of both prokaryotic and eukaryotic MGDG », Eur J Biochem,‎ (1999) 265, p. 990-1001
  14. Neuburger M, Journet EP, Bligny R, Carde JP, Douce R, « Purification of plant mitochondria by isopycnic centrifugation in density gradients of Percoll. », Arch Biochem Biophys,‎ (1982) 217, p. 312-323
  15. Cohen-Addad C, Pares S, Sieker L, Neuburger M, Douce R., « The lipoamide arm in the glycine decarboxylase complex is not freely swinging », Nature Struct Mol Biol,‎ (1995) 2, p. 63-68
  16. Douce R, Neuburger M, « Biochemical dissection of photorespiration », Curr Opin Plant Biol,‎ (1999) 2, p. 214-222
  17. Douce R, Bourguignon J, Neuburger M, Rébeillé F, « The glycine decarboxylase system: a fascinating complex », Trends Plant Sci,‎ (2001) 6, p. 167-176
  18. Matringe M, Camadro JM, Block MA, Joyard J, Scalla R, labbéP, Douce R, « Localization within chloroplasts of protoporphyrinogen oxidase, the target enzyme for diphénylether-like herbicides », J Biol Chem,‎ (1992) 267, p. 4646-4651
  19. Biou V, Dumas R, Cohen-Addad C, Douce R, Job D, Pebay-Peyroula E, « The crystal structure of plant acetohydroxy acid isomeroreductase complexed with NADPH , two magnesium ions and a herbicidal transition state analog determined at 1.65 A resolution », EMBO J,‎ (1997) 16, p. 3405-3415
  20. Ravanel S, Block MA, Rippert P, Jabrin S, Curien G, Rébeillé F, Douce R, « Methionine metabolism in plants: chloroplasts are autonomous for de novo methionine synthesis and can import S-adenosyl methionine from the cytosol », J Biol Chem,‎ (2004) 279, p. 22548-22557
  21. Alban C, Job D, Douce R, « Biotin metabolism in plants », Ann Rev Plant Physiol Plant Mol Biol,‎ (2000) 51, p. 17-47
  22. Ravanel S, Douce R, Rébeillé,F, « Metabolism of folates in plants », Adv Bot Res,‎ (2011) 59, p. 67-106
  23. Roby C, Martin JB, Bligny R, Douce R, « Biochemical changes during sucrose deprivation in higher plant cells. Phosphorus-31 nuclear magnetic resonance studies », J Biol Chem,‎ (1987) 262, p. 5000-5007
  24. Lenne C, Douce R, « A low molecular weight heat shock protein is localized to higher plant mitochondria », Plant Physiol,‎ (1994) 105, p. 1255-1261
  25. Bligny R, Douce R, « NMR and plant metabolism », Curr Opin Plant Biol,‎ (2001) 4, p. 191-196
  26. Aubert S (2013) Jardin botanique alpin du Lautaret, 201 p. Edition université J Fourier
  27. Douce R, Mitochondria in higher plants : Structure, function and biogenesis, Academic Press, , 327 p.
  28. Douce R, Le monde végétal. Du génome à la plante entière. Académie des sciences. Rapport sur la science et la technologie n°10, Paris, Tec & Doc,
  29. Douce R, Les plantes génétiquement modifiées, Paris, Académie des sciences. Rapport sur la science et la technologie n°13, Tec & Doc,
  30. Douce R, Postaire E, Les origines du vivant. Une équation à plusieurs inconnues., Paris, Folio Essais, Gallimard,
  31. Rebeille F, Douce R, « Biosynthesis of vitamins in plants, part A: Vitamins A, B1, B2, B3, B5 », Adv Bot Res,‎ (2011) 58, p. 1-289
  32. Rebeille F, Douce R, « Biosynthesis of vitamins in plants, part B: Vitamins B6, B8, B9, C, E, K », Adv Bot Res,‎ (2011) 59, p. 1-2896303

Liens externesModifier